RSS

Khali baghdadi par El-Guellil

7 juillet 2013

El-Guellil

Il n’a eu ni le temps ni la chance ni l’espace pour connaître l’école qu’on connaît actuellement. Il n’a pas eu le temps d’avoir du temps pour lui. Il a eu tant de temps que tant de personnes l’envient. Bien nommé. Baghdadi. Non, rien à voir avec Baghdad. Ni l’Irak. Ni les armes de destruction massive que Bush avait mis en avant pour permettre au cow-boys du nouveau siècle d’envahir un pays que les arabes ont « arabrisé ». Bessif. Bessouifa. Belkhouf. 

Baghdadi, a connu la guerre avec guère de peur. Non, ne lui parlez pas de Ghazouana. Il la connaît mieux que le site qui est né avec la nouvelle technologie. Non il ne fait pas de site, lui. Il a une terre. Des racines dans la mer. Une mère où le poisson n’a pas le temps de vieillir, tant la pêche le connaît. Thon le temps des requins l’a alimenté. Notre Baghdadi, à nous, on va l’appeler Khali Baghdadi. Khali puisqu’on parle de mer. La mère adore ses enfants, elle les fait. Elle les mange quand ils sont en danger. Baghdadi khali, est riche. Très riche d’une expérience qui n’a d’égal que la simplicité de son discours. Non Baghdadi ne va pas t’étaler les théories de la relativité, ni les concepts du qui est qui, qui est mieux que qui. Là, la Ghazouana, le connaît, elle connaît son honnêteté, qu’il ne sait pas masquer, mais qu’il souligne par les anecdotes de la vie. Il ne sait pas mettre de majuscules au mensonge, ni de minuscules à la vérité. Ne lui parlez pas de religion, il est plus croyant que n’importe qui. Il croit en l’homme et ce qu’il peut faire avec ses mains. Dieu ? Il n’a d’yeux que pour le Coran. Sa science. Et son amour envers son prochain. Il parlera de la clarté de l’image, de la vitesse du son et du mauvais sang de l’ignorance. C’est un livre de vie. Khali Baghdadi, je l’ai connu au croisement d’une vérité : la vraie, celle qui n’est pas masquée par le mot fardé du dictionnaire de l’hypocrisie.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...