RSS

Clic achat par El-Guellil

5 juillet 2013

El-Guellil

On est heureux. Oui très heureux. Car on devient un pays moderne. Youyouiiii… «Jibou tous les keskess et faisons un grand couscous. Zidou chouiya felmouzigua et laissez-moi danser». Elle serre sa ceinture en dessous de sa taille. Des fois que sa sorra ne tombe. Le hzam-garrot transforme ma ronde jara en «huit». Un «huit» qui se déhanche au rythme de gnaoua. C’est la fête dans la cour intérieure de l’immeuble où les voisins et voisines font la chaîne derrière la seule sebbala, pour faire leur provision d’eau. Les jerrycans se transforment en tambourins…, deuv…, zdreuv deuv, deuv-tac. 

«Rfedna rraya, on est ghaya, ya jiraaniii», scandait le chœur des enfants, sans comprendre le pourquoi de cette fichta. «Zidou, zidou, criait, haletante, ma ronde voisine. Bientôt, vous allez pouvoir faire des achats par Internet». Et le chœur très créatif lui donnait la réplique : «L’informattttique, c’est fantttttastique…»

- On a tout réglé, c’est tout ce qui nous manquait ! cria la guachoura du haut de son balcon du troisième. Fel marchi, tu choisis ta marchandise, tu la payes au prix fort, et quand tu rentres chez toi, tu t’aperçois que tu as été arnaquée. Alors acheter par Internet, je vous souhaite bien du plaisir. On n’a pas idée quand on est empêtrés dans des problèmes de citirnet, de se brancher sur Internet!

- Ah ! pour le dénigrement et techrak el foum, vous êtes les premiers. Le progrès vous dérange, toi et ton époux…

- Rajli à moi, je ne l’ai pas trouvé fi Internet yal blonda…

C’est ce qu’il ne fallait pas dire. La fête se transforma en guirra, sous les applaudissements des garnements. «Allez…, allez, allez zogha allez…»

«Nos défauts et nos infirmités ne sont pas ridicules en eux-mêmes, mais ridicule est l’effort que nous déployons pour les dissimuler», dit ma ronde voisine, après avoir tiré la chasse sur ce qu’elle avait débité auparavant.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...