RSS

Chboub et zine par El-Guellil

2 juillet 2013

El-Guellil

En ce jour de repos «hebdromadaire», un évènement est venu bousculer les bégaiements anesthésiés de la journée. Avant le coucher du soleil, après la sieste couscoussiènne et l’ivresse labènique causée par le petit lait, une foule attendait devant l’Hôtel «Méridien» d’Oran. Tous étaient sur leur trente et un. Comment pouvaient-ils ne pas l’être quand 31 est code postal et matricule de la ville ? Qui a convoqué tout ce beau monde ? C’est l’élection de miss Algérie ! m’apprend mavoisine. Ouah miss Algérie. Le chboub s’est donné rendez-vous. Pour élire la plus chabba de nos chabette. Et tchientoi bien, 2.000 spectateurs sont venus assister au choix d’un jury présidé par la Geneviève de Fontenay, la femme au chapeau assimilée au fameux concours de beauté. 

« Je suis votre Miss Algérie. J’ai 19 ans et je suis étudiante en sciences des matières ». Elle s’appelle Rym, a-t-elle déclaré au public, après avoir essuyé des larmes sur un visage de poupiya. «Pour le chboub, chabba» me raconte ma voisine Zogha la blonde infirmière. «étchudiante en sciences de la matchière, ça ne veut rien digh, c’est ce qu’elle a sous la belle chevelugh qu’on voudrait découvrir.» Pour rappel ma voisine la blonde infirmière, avait, il y a dix ans, participé à ce concours. Eliminée au premier tour à cause de sa rondeur hors normes, elle s’était mise à un régime amaigrissant qui rapidement avait donné ses fruits. Depuis fel houma, on l’appelle miss-tara. Car ezzine ne se mange pas en salade, continua-t-elle. Moi aussi j’ai fait des études en médecine, mais cela ne m’empêche pas de faire du msèmmène, du mbessess, khringo ouel beghrir… je paghis, sur la tête de la toughéffelle, que celle qui préside le jury ne sait même pas ce que c’est qu’un berkoukess… machi ghil arouah ou goul ana miss Algérie, conclut la miss-tara.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...