RSS

Réveil par El-Guellil

10 décembre 2012

El-Guellil

Elle se réveille pendant la nuit et constate que son mari n’est pas au lit. Elle  enfile son peignoir et descend voir où il est. Elle le trouve dans la cuisine, assis devant une tasse de café. Il paraît bouleversé et fixe le mur. Elle le voit essuyer une larme.

-Qu’est-ce qui ne va pas omri ? 

Le mari lève les yeux de son café, il lui demande solennellement :

- Tu te souviens, il y a 20 ans, notre première rencontre, tu n’avais alors que 16 ans ?

- Oui je m’en souviens, répond-elle.

Le mari fait une pause, les mots lui viennent difficilement

- Te souviens-tu que ton père nous a surpris ensemble dans le salon de thé ?

- Oui je m’en souviens ! yal kbida, dit la femme en s’asseyant à ses côtés.

Le mari continue :

- Te souviens-tu, quand il a dit : «ou tu épouses ma fille ou je t’envoie en tôle pour 20 ans».

– Je m’en souviens aussi ! Répond-elle doucement. Il essuie une autre larme et dit :

- J’aurais été libéré aujourd’hui.

Il reçoit une gifle cinglante. Une deuxième claque. A la troisième claque, il claque la porte et s’en va porter plainte, l’homme battu.

Là, c’est un autre couple qui se balade à la campagne. Suite à une discussion plutôt acerbe, ils ne se parlent pas. Passant devant une ferme où on voit des ânes, le mari ose briser le silence et dit :

«Tiens, de la famille à toi? »

Du tac au tac, elle répond :

« Oui, par alliance ! » avant de bien emballer sa main et lui mettre son poing sur ce qui lui sert de figure.

Un point c’est tout. Bounia felkémmara ! Le voilà out. Le Samu

A son retour, le premier se met à lire son journal.

Savais-tu dit-il à son épouse qui l’avait giflé, savais-tu que les femmes utilisent 30.000 mots par jour et les hommes 15.000 ?

La femme lui répond :

- C’est facile à expliquer, il faut toujours répéter deux fois la même chose aux hommes. L’homme se retourne vers elle et dit : – Quoi ? Et pas un mot de plus ! La leçon a servi.

Le deuxième homme, à peine sorti des urgences, encore sonné, il ose une réflexion.

- Comment le bon Dieu a-t-il pu te faire aussi belle et aussi stupide à la fois ?

Celle-ci répond :

- Laisse-moi t’expliquer : « Dieu m’a faite belle pour t’attirer. Et il m’a faite assez stupide pour te garder !!! »

Vous croyez qu’il a osé en placer une ? Non. Motus.

Comme quoi, l’homme c’est de la crème. Mais les meilleures crèmes ne sont-elles pas les crèmes fouettées? Amala cassez leur la gueule à ces machos, mais de grâce laissez-les au moins pleurer.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...