RSS

Union sacrée par El-Guellil

3 décembre 2012

El-Guellil

Avant de lui renvoyer son vrai visage, son miroir ne réfléchit pas du tout, ou très peu. Résultat, il a une fausse idée de ce qu’il est au juste. Ce prenant pour le plus diplômé dans le langue de… vipère, il ne manque jamais d’inspiration pour mettre au centre de sa discussion l’absent. Il n’existe qu’à travers le doux plaisir, pervers, de dire du mal de l’autre. Pour lui, la médisance est une saine habitude qui l’aide à entretenir l’amitié du moment. Car toute sa vie n’est que moments d’intérêts. Intérêts qui le poussent à traîner dans la boue et salir même la main qui l’a sorti de la bouse. 

Il faut noircir celui qui se trouve en ligne de mire de sa langue hypocrite. Non, ce n’est pas de la « namima ». Dire du mal, ça fait du bien. Ça unit les ennemis d’hier contre l’ennemi d’aujourd’hui. Ça fonde les amitiés solides. Et puis dire du mal c’est gratuit, batal, c’est se rassurer. Demain sera le tour d’un autre. Car il s’agit de souder un groupe par une cérémonie sans pitié, où les médisants font pitié. Et zid il ne faut pas être avare en reproches, piques et rumeurs. Diffamations et affirmations infondées. Ce n’est pas de la namima. Dire du mal, c’est se persuader un bref instant que l’on parvient à être soi-même au-dessus de la mêlée, qu’on échappe à la médiocrité de la condition humaine. Dire du mal, c’est s’élever au-dessus de tout ça !

Dire du mal pour exister un tant soit peu, y compris de la pire des manières qu’il puisse être ! Après, on pourra s’habiller tout de blanc, vu que tout ce qu’on fait est noir, se diriger vers la qabla, faire son cérémonial religieux. Et surtout le faire devant tout le monde. Il faut s’exposer, être vu. Car montrer qu’on est plus croyant que les autres, aide aux prochaines unions médisantes. Conseil : s’il vous arrive de côtoyer ce genre d’énergumène, comptez vos doigts s’il vous touche la main.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...