RSS

Ce pourquoi le FLN reste un parti unique par Kamel DAOUD

3 décembre 2012

Kamel Daoud

Pourquoi beaucoup d’Algériens aiment leur parti unique, de plus en plus unique après 20 ans de pluralisme ? Vu d’ailleurs, cela semble étrange : les autres pays voisins du monde dit  » arabe  » se débarrassent de leurs partis uniques à coups de morts, révolutions, tirs à balles réelles et cris de guerre.Ce pourquoi le FLN reste un parti unique par Kamel DAOUD dans Kamel Daoud transChez nous, lentement, comme un pot cassé mais pas chassé, on le reconstitue, ramasse ses morceaux, lui redonne le pays, ses clefs et ses kasmas. Comme de grands enfants qui ont encore peur du gris flou, énormément d’Algériens aiment l’obéissance, sa maison et sa loi. Et ils n’aiment pas l’aventure, ses chaussures et ses tournures. Beaucoup ne veulent pas assumer le temps qui passe et veulent remonter le temps qui est passé. Le FLN est un bon souvenir de guerre, un Père qui mange ses enfants et les nourrit en même temps. Une loi. Un surmoi dirait Freud. Beaucoup voient en lui un refuge, la grotte des dormants d’Ephèse.

Ensuite, le FLN est mieux que le désordre. C’est ce que pense la partie hésitante du peuple. Ensuite, il est le régime, l’Etat, la nourriture, la rente. Dans le vaste monde paysan algérien, ce parti est le dernier souvenir puissant qu’on a de l’Algérie d’autrefois. Le pluralisme a toujours été un  » urbanisme « . Comme dit et redit par le chroniqueur, le pays profond vote une seule fois et la même depuis 62 : contre la France et pour le FLN. La France est partie et donc on continue de voter FLN. C’est tout.

Le pluralisme ? C’est un peu l’assimilationisme, le MTLD, le PPA, le PRA, les Kabyles, les ennemis, les autres, les intellectuels, les bavards, les élites traîtres. Le pluralisme ne se mange pas et ne donne rien à manger, pense le peuple pos-messaliste. Il n’a pas fait la guerre contre la France. Il a fait la guerre des Algériens contre eux-mêmes, en 90. Mauvaise réputation, à la naissance donc. D’ailleurs, le pays profond en a la preuve par la télévision : là où il n’y pas moi, il y a le chaos, susurre le FLN, dans l’oreille molle du paysan. N’écoute pas Francis & cie. Et cette oreille est celle de la génération qui n’a jamais cessé de voter, depuis le referendum sur l’autonomie de l’Algérie libre. Le régime est vieux et les vieux lui sont restés fidèles. Pour eux l’avenir signifie la fin et la mort.

Du coup, le parti unique se reconstitue, ramasse ses boulots, prend une autre peau et revient : dans le reste des pays  » arabe  » on casse le parti unique, ici on lui redonne son pays qui est à lui. Tout le monde y trouve son compte : le régime qui aime ses années 70 qui ne passent jamais, le pays profond, le monde rural, les candidats à la rente et les immobiles et l’armée, l’ENTV et Boumediene, même s’il n’est pas vivant ou seulement sous la forme d’un produit dérivé.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...