RSS

Digital ma talch par El-Guellil

1 décembre 2012

El-Guellil

Tu as bravé le froid. Tu as bravé le séisme.Tu as bravé la grasse matinée. Tu as trempé ton doigt dans une encre indélébile, fais glisser ton enveloppe blanche dans l’urne, APC. A voté ! Glissé ton enveloppe bleue dans l’urne, APW, retrempé ton doigt dans l’encre indélébile. A voté ! Le reste n’est plus leur affaire. Il te faut chercher une serviette en papier pour nettoyer le dépôt d’encre, on t’offre un bout de papier qui a déjà servi, tu l’acceptes, tu n’as pas le choix. De toute façon les traces indélébiles de ton doigté citoyen demeureront là jusqu’à l’annonce des noms des candidats élus. Ceux qui tromperont leur doigt, soit dans le miel de la gestion de nos villes, quand il s’agit d’opportunistes, soit dans la bouse de la gestion des villes pour les plus convaincus. Cela dépend des candidats. 

Une chose est certaine, c’est que, par rapport à toutes les autres nations, on est en avance très nette. Les autres pays en sont encore au vote « informatisé » nous, on est arrivé au vote doigtal. Ce n’est pas encore du digital. C’est vrai, mais c’est du doigtal. L’étape qui précède de quelques siècles le digital.Tu imbibes pendant une seconde ton doigt dans leur encre et l’encre s’ancre, tal 48h au bout de ton doigt. Hé oui, on n’arrête pas le progrès. Après on pointe son doigt vers le ciel et on prie le Bon Dieu que celui qu’on a choisi ne change pas. Parce que, contrairement à ce que pensent les patrons de partis, chacun a voté pour celui qu’il connait. Et non son appartenance à des idées partisanes. C’est l’option partizen. Chacun selon son gosto. Ses affinités avec le voisin ou la voisine. Et si jamais celui qu’on a choisi ne tient pas les promesses qu’il a faites lors du meeting bouche à oreille, on le pointe du doigt. Le doigtalisme c’est un concept né avec le printemps arabe. C’est grâce à cette méthode de vote que des pays, démocratiquement, ont élus ceux qui les mènent en bateau aujourd’hui.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...