RSS

Trêve de plaisanterie par Bachir Benadji

29 novembre 2012

Contributions

Le monde va toujours mal et Israël a donné « son accord » pour une trêve avec les palestiniens. Note de frais : une semaine de guerre, combien de morts achevés à coups de bombes larguées du ciel, des centaines ou des milliers de blessés, destruction de tout les murs, les toits et ce qui protège les têtes des ghazaouis. Y aura-t-il quelqu’un qui me dira que le monde va bien ? Je ne le pense pas, sauf s’il vit sur une autre planète. Sur la nôtre, je crois que tout le monde en parle, d’une façon ou d’une autre. 

Il y a ceux qui en parlent en disant que les israéliens ont toujours le droit de se défendre des méchants arabes et il y a ceux qui compatissent devant les malheurs qui s’abattent sur la tête des palestiniens. Il y a aussi ceux qui dénoncent, ceux qui envoient des secours et ceux qui en appellent aux Nations unies, à la Ligue arabe. Il y a tout cela et d’autres, mais il n’y a pas ceux qui oseront aider le peuple palestinien à se débarrasser d’Israël. Personne n’a parlé d’aider ce peuple à se défendre. Ghania Oukazi a dit dans son papier de mercredi dernier in Le Quotidien d’Oran intitulé « ce dont on besoin les palestiniens » que « L’on s’interroge (…) au nom de quelle morale les Palestiniens restent-ils éternellement maintenus à l’état végétatif alors que leur cause est de se libérer du joug colonial ». Dans ce cas précis c’est à Israël qu’on « accorde » le droit de se défendre parce que « attaqué » par les palestiniens. Mais dites-moi, avec quoi les palestiniens menacent-ils le soi-disant paisible état des….juifs. Avec des pierres, avec des semblants de mortiers dont les obus ne dépassent pas les quelques dizaines de mètres. En vérité, ils ne font « qu’effrayer » les israéliens. Et c’est fait à bon escient par Israël pour montrer au monde les dégâts que subissent ces populations.

Et en face, en l’espace de sept jours, deux mille raids aériens ont assassinés près de 170 personnes dont beaucoup d’enfants, de femmes et de vieillards et qu’ont fait les « missiles » des palestiniens ? Les civils israéliens ont eu peur, une grosse peur qui a nécessité leur déplacement dans des bunkers et la présence de psychologues !

Et les palestiniens, ont-ils eu droit à un soutien psychologique ? Hé bien ce n’est pas la tasse de thé des populations de Ghaza et d’autres « bandes » qui ne bénéficient d’aucune liberté de mouvement malgré le drapeau flottant sur les frontons. Israël peut intervenir à n’importe quel moment et n’importe ou pour agresser les palestiniens fussent-ils des responsables ou des élus. Et le monde s’émeut-il contre ces agissements terroristes, condamne-t-on, niet !!! Au contraire, des appuis de grandes puissances occidentales fusent pour soutenir le moral des israéliens et de leurs responsables. Il faut bien les rassurer pour qu’ils approfondissent la démocratie au Proche Orient. Il faut que vous sachiez que cet … état est le seul démocratique dans cette région de … bédouins à civiliser à coups de canons.

Pour cette guerre d’une semaine et de gros dégâts, Israël et son armée ont utilisé les technologies de l’information et de la communication à outrance ai-je lu sur la presse française. Hé bien figurez-vous que « Tsahal » téléphonait aux civils palestiniens pour les … prévenir d’une attaque. Cette armée a utilisé les TIC comme cela n’a jamais été fait auparavant, a-t-on affirmé. Au point ou les militaires israéliens chargés de la communication ont contourné la presse traditionnelle en utilisant Facebook et Twitter. On dit même que ces soldats de la communication ont échangé avec les palestiniens du Hamas et ont été à même de les juger en matière de communication et d’utilisation des TIC.

Et avec tout ça, quels dégâts ! Destruction totale d’infrastructures, assassinats aveugles, éliminations systématiques de familles entières. Et là, le monde ne réagit pas. Personne n’a rien dit au sujet des palestiniens et certains pays « frères » vont jusqu’à armer une rébellion et la financer. Auront-ils le courage de demander au Conseil de sécurité de l’ONU de se prononcer sur la question palestinienne et permettre à ce peuple de recouvrer ses droits un de ces jours.

Et le Hamas dans tout cela ? Hé bien, il jubile. Tout Ghaza détruite, les morts, les blessés, les destructions et le reste, et ce parti crie victoire. Quelle victoire ? On dit que ce sont les israéliens qui font grise mine, eux qui ont choisi le moment d’attaquer, d’assassiner un chef du Hamas, de détruire ce qu’ils ont voulu détruire et enfin accepter la proposition égyptienne d’observer une trêve, comme si que l’Egypte était en position de force pour imposer ou négocier quoi que ce soit. Les israéliens ont fait ce qu’ils ont voulu avec comme principale raison les attaques d’obus de mortier traditionnel qui « gênent » les politiques de Tel Aviv gérant des primaires d’élections démocratiques.

Hé bien sachez que cette guerre a beaucoup plus servi Israël, tant sur le plan militaire, que politique. Cette guerre a mobilisé les israéliens et les puissances amies de l’état des juifs. Un bon coup pour le moral des politiques. Et qu’aura gagné le peuple palestinien ? Rien ! Et ses politiques ? Il semblerait qu’à Ghaza il y a eu des dividendes glanées (on ne sait pas lesquelles !).

Et à Ramallah ? C’est une autre affaire. Mahmoud Abbas se bat pour que l’Etat palestinien soit reconnu en tant que tel à l’Onu, malgré les menaces d’Obama d’entraver cette opération. Et que disent les palestiniens de cette partie de la Palestine ? Tous voudraient d’un pays uni, fort sur les plans politique, économique et sécuritaire, et ceci ne fait pas l’affaire de certains qui voudraient toujours « nager en eaux troubles ». Le statu quo fait l’affaire de beaucoup de monde, notamment dans le monde arabe. On dit qu’une Palestine indépendante nuirait aux intérêts de son voisinage, ce qui n’est pas faux. Et pour ces raisons et d’autre, on continuera à envoyer des couvertures et des cahiers à Ghaza, et seulement ça. La semaine prochaine vous aller m’accompagner dans une autre contrée de la planète pour voir là ou le monde a mal.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...