RSS

Sont tous pareils !

28 novembre 2012

Farid Talbi

 

Le beauf’  des chemins pentus  te racontera, mordicus,  que tout le pays s’est constitué à partir de son village familial natal  (  Tagmintouaz-Bidoune    )  .  Lequel trou géographique  a fédéré le Maghreb entier  du temps du paléolithique crocodilien   en une entité   singulière,  laquelle a contribué   à recoller l’Afrique gérontologique morcelée en un continent de fractions sourdes, lequel  dès lors où le matriarcat ne fit plus le bonheur des femmes du tertiaire réchauffé   etc…… Donc c’est de cette confusion  de délires  du beauf’,  qu’aujourd’hui le bled   des grands espaces en jachère et des petites affaires à faire-faire avec les  banksters sans frontières ,  doit prendre  ses reliefs de constitution nationale identitaire  . Bien sûr, le beauf’ vantant les énormes qualités générales (courage-intelligence- générosité-pudeur- honnêteté……) des peuplades ancestrales  qui auraient  occupé ,en proprios l’espace historiquet dont il serait, lui,  le spécimen authentique. 
 Donc,  conclusion intermédiaire, voici – voilà  pour l’essentiel  : le beauf’  représente l’héritier légal du pays  des céans , à la convenance de ses  égarements historiques insipides .  Lui  !
Et sur la lancée le beauf ‘ branché  de contes  dont il s’épate tout seul, va  se lâcher. Et pour te convaincre , illustrer la ténacité  légendaire de ses  aïeux  créateurs du bled,   par cette  autre histoire  peut-être plus vraisemblable celle-là . En 1800 pile poil,  l’arrière-arrière grand père du beauf’ un certain Hazz frère de Qa  ,  cultivait un lopin de terre mitoyen à celui d’un cousin . A la limite des « champs », un olivier abandonné de tous, rabougri de désespoir et   qui poussait néanmoins  dans l’un, en débordant sournoisement d’un tout petit  bout de branche dans l’espace aérien ( et la clôture) de l’autre .Le lopin du cousin, voisin en cause, qui s’autorisait  chaque année, à cueillir cinq  d’olives de la branche intruse de l’arbre d’à côté, au nom de la propriété du  morceau du branchage  branché au ciel (déjà le recours au haut lieu pour te la boucler net …..) .  Le litige et le conflit demeureraient à ce jour, irrésolus en vertu de la fierté  « nif  familial, ancestral »  revendiqué par le beauf’. Bilan en cours  de la mésentente  et entêtement  séculaire : 12.205 morts et  488 blessés en général tous  trépanés  .Dont 99 % ,999 étrangers  comme toujours à se mêler des histoires de familles dézinguées . En attendant la suite  . Pour cinq olives indigestes ! .
Car par la  conclusion  du final du premier paragraphe ci-dessus ,  le beauf’ t’embarquera  dans ses certitudes hystérico-géopolitico-khriti  d’une part  . Avec en inconséquence  humaine  paragraphe suivant,   une  autre histoire familiale effroyable  de chikayetes tenues , guéguerre intestine ,  mauvaise foi , méchanceté tribale , incompréhension congénitale , désunion populaire , vices cachés dans l’amplitude du vêtement traditionnel .  D’’un pays  à construire tel quel, et  en lequel il te proposera le privilège d’une toute petite place d’hôte redevable à perpet’ , d’autre part. !
Delirium tremens !
Sont tous pareils !  
Demain   un autre hurluberlu , toujours dans le genre « on refait l’histoire » ,  lui du tataouinien fossile primitif ,   s’invitera  au débat. Mais celui là  provenant  de la plaine agricole  bétonnée, envahie de beauf’s  ventrus,  enfoncés dans des coiffes empesées garnies de feux directionnels en panne de stop  . Des quidams  enfermés à l’intérieur  d’énormes clôtures sculpturales   , protégeant des  nouvelles constructions, majestueusement  emplies de  vide absolu, hautement sécurisées ( ici on dira :  barreaudées)   . Ce beauf là va te causer à son tour de sa vision étriquée de bled, de territorialité, liberté et bata fliou pimentée,  ajoutant lui aussi un surprenant commentaire. Ce n’importe quoi  d’imprévisible et secret qui devrait, comme le premier beauf’, te convaincre du bien-fondé du racontar débile. Donc du fameux général Si  Vador «  El Guini –Bissawou » en exil, chef d’état-major  des beauf’s  voués au repos du guerrier offensif  de la guerre des planètes , serait l’artisan principal parvenu au secours de la libération des peuples  déjà victorieux du cancer du colon… !
Donc, tu subis la çonnerie humaine  et tu acquiesces poliment. Ou tu te fais engueuler honteusement.
Dès lors, embarqué pour embarqué  dans le conte politique  à dormir debout et l’aberration pandémique,  tu vas forcer la dose et surenchérir  dans le genre , encore plus  insensé.
Ce sera  la seule façon, pratiquée en haut lieu  et à grande echelle ,  de te’accommoder de  l’intrus qui te porte sur le système   !
Farid Talbi

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...