RSS

Elucubrations de Dida par El-Guellil

24 novembre 2012

El-Guellil

Sur toutes les listes, il y était. Un numéro, un classement, un nom eun oui, un peu perdu, transportant avec lui des valeurs qui, souvent, ne sont pas les siennes mais auxquelles il croit dur comme fer, servant les forces établies, quelles qu’elles soient, il est un peu cette feuille emportée par le vent. Elucubrations de Dida par El-Guellil    dans El-Guellil trans

Pour grimper à la tête de liste, il est prêt à tout. Petites et grandes saloperies. qu’il pensera nécessaires. Ça peut aller de la sympathie feinte, à la perfidie, à la calomnie et autres variations du plantage de couteau dans le dos. Dida le candidat aime se frotter à ceux qui ont réussi selon les critères qui lui ont été imposés par notre démocrassie. Avec lui, il ne faut jamais tourner le dos, montrer quelque faiblesse que ce soit. Il aime et respecte la notoriété, il aime qu’on parle de lui et lui-même parle souvent de ses grands projets et de ses voisinages brillants, toujours avec des « personnalités » qui font ou qui ont fait leurs marques dans le haut milieu des « arrivés » . Ces gens représentent pour lui l’image qu’il aimerait projeter dans un futur pas trop lointain. Dida le candidat veut être élu. Quel que soit le prix. Il se fait flatteur quand cela lui est utile. Il saura manier le verbe et encenser au moment où il faut et à l’endroit où il faut. Il pourra alors dire tout le bien (qu’il ne pense pas) d’une personne afin de s’accorder ses éventuelles faveurs. Ce discours est toujours apprécié par la plupart des gens qui, eux aussi, veulent être à l’arrivée… A défaut d’intelligence, Dida le candidat possède souvent du talent, ce qui lui permet d’entrevoir un futur glorieux dans une société comme la nôtre qui adore les gagnants. Cette société est prête à fermer les yeux sur beaucoup de bassesses, considérées comme des dommages collatéraux, nécessaires pour qui veut réussir. On qualifiera même de courageux des gestes qui, à une autre époque, auraient probablement passé pour ignobles et inqualifiables. Dida le candidat se croit dans son bon droit. A gauche comme à droite. Il n’a pas vraiment tort, étant donné que les valeurs auxquelles il croit sont celles que l’on nous présente, dans une large, très large mesure, tous les jours à la télévision, dans les journaux, à la radio, dans nos sociétés civiles… Le doute ne fait pas partie de la personnalité de Dida le candidat. Il ne fait que suivre l’air du temps pour arriver. Il se laisse porter. Dida restera toujours candidat sur une liste. Mais élu…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...