RSS

Tu as raison par El-Guellil

21 novembre 2012

El-Guellil

Avant de commencer, il faut conter l’histoire des deux chasseurs en conflit, qui vont voir un sage de «l’Afrique en fête en Algérie» et le «l’Efric» le beaucoup de fric, dépensé pour. 

Le premier raconte sa version des faits. Le sage le fixe et lui dit: «Tu as raison». Vint le deuxième chasseur qui vient raconter sa version des faits. Le sage le fixe et lui dit: «Tu as raison». Le chef du village ne comprenant pas, s’adresse au sage: «Mais enfin, il y en a sûrement un qui a tort, ils ne peuvent pas avoir tous les deux raisons !!» Le sage le fixe et lui dit: «Tu as raison»…

T’as raison. Je n’ai rien à dire et pourtant je dois faire un billet. Peut-être parce que billetter est plus synonyme d’écrire que de paroler. Mais qu’est-ce que l’écrit et la parole… S’exprimer sur plateforme vocale ou sur papier, de sa propre parole intérieure qu’est la pensée. Alors, j’écris, je parle, et ma parole sera disséminée sur la toile journalistique pour que les araignées du verbe puissent s’agripper à l’écrit.

Je billette, mais je renierai mon nom. Je m’appellerai guellil tout le temps. Je crie des billets. Que de billets ai-je signé sans être patron de la banqueroute centrale. Des billets doux doucement. Des billets blancs, des noirs, des billets de toutes les couleurs, mais jamais de billets verts. J’ai fait des billets sans jamais en avoir un seul en poche. J’ai vécu de billets et de manque de billets. De billes et de courage pourtant je n’en ai jamais manqué. Bilieux, je ne l’ai jamais été, ni enclin à la colère, ni à la mauvaise humeur.

Depuis ses débuts d’existence, l’homme qualifie de moi, la représentation de son corps réfléchi dans un miroir, et son esprit, déjà torturé par cette société de recherche de profits au détriment de son prochain. Emprisonné dans ce corps matériel, il tentera par tous les moyens d’en sortir.

Et alors, quand il verra son monde d’en haut et comprendra son insignifiance, il regrettera le moment béni, où il se croyait supérieur à toute chose sur Terre… là il commencera à écrire des billets doux, blancs, noirs mais pas verts.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...