RSS

« A l’homme qui a faim, ne lui donne pas de poisson, mais apprend lui à pêcher. »

13 novembre 2012

Non classé

Auteur    : Abon
E-mail    : cvagabon@gmail.com

Commentaire:
« A l’homme qui a faim, ne lui donne pas de poisson, mais apprend lui à pêcher. »
J’ai lu votre article « contribution » sur El-Watan daté du 04/11/2012. J’ai voulu en savoir plus sur l’auteur et suis tombé sur cette page de « Bouillon de culture2 ». – Ah ! Les jolies colonies de vacances. Une véritable bouffé d’oxygène qui me fait dire que peut être tout n’est pas perdu. On en arriverait à oublier les années Benbouzid, puis la dure réalité vous rattrape. Ce qui était encore possible il y a encore quinze ans en arrière est devenu très proche de mission impossible aujourd’hui ; si je reprends les dernières lignes de votre exposé «Faites les jeunes heureux, vous les faites meilleurs.»:
«Une jeunesse de l’intelligence»: l’esprit d’équipe, actif, ouvert, chercher à apprendre, à se cultiver, à réviser ses jugements, esprit droit, esprit d’observation, esprit critique.
Une jeunesse de cœur»: être aimant, tolérant, généreux.
Une jeunesse de l’âme»: avec ses enthousiasmes, la passion de la justice, le dévouement à une idée, l’attrait de l’idéal. »
Hélas, tout a été fait à contre courant, on ait parvenu à remplacer chez nos enfants les neurones de l’effort par celles de la filouterie ou au mieux, celle de la paresse.
Je conclurais en m’efforçant de rester sur une note optimiste, en disant tout simplement tant qu’il a y des hommes comme vous, Monsieur Abdelhamid-Benzerari, l’espoir est permis.

Voir tous les commentaires sur cet article:
http://nadorculturesuite.unblog.fr/2012/07/14/ah-les-jolies-colonies-de-vacances%c2%85-par-abdelhamid-benzerari/#comments

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...