RSS

La cartographie théologique du djihadiste a-moderne par Kamel Daoud

11 novembre 2012

Kamel Daoud

Selon le journal Ashark El Awsat, les «fils de l’éveil islamique», association non agréée de salafistes urbains à Alger, ont marché à Alger. Quelques mètres seulement, avant de faire face aux policiers et de se disperser. La revendication ? «Non à l’intervention chrétienne dans le Mali». Traduction approximative. Le mot juste est «non à la croisade». Comprendre «non à une croisade au Mali». Dans le sens moyenâgeux et religieux du mot. Pourquoi évoquer cette anecdote ? Pour parler de l’atlas de l’islamiste moderne, livre éparse hérité des cartographies du moyen-âge et ses chroniqueurs morts, théologiens, savants et hommes de guerre. Un islamiste aujourd’hui dessine le monde avec les mêmes crayons qu’un djihadiste du 11e siècle. Au nord froid et barbare ? Les croisés et les croisades. En armures, avec un faux livre descendu du ciel mais traficoté par des moines et l’envie perpétuelle de prendre Jérusalem. A savoir, les nestoriens. alias Ennassara, seule secte chrétienne que connaissaient les «arabes» du 7e siècle et qui en devient le titre générique de tous les chrétiens du monde. Au sud ? Errissala. La Nubie aussi. L’Abyssinie. Le pays des chrétiens qui reconnaissent le caractère messianique de Mohammed. Le Sahel, la maison de Dieu, le lieu de l’épiphanie et de la résurrection de l’épopée des Foutouhate. L’islam refondé dans un désert comme en l’an zéro. A l’ouest. Des «arabes». A l’est, des Arabes. Et donc l’Arabie, vaste pays à qui Dieu a parlé en dernier après qu’il a été déçu par les juifs. Au nord-est ? Des juifs qui sont aussi logés dans le pain, les TV, les livres, la musique et l’ONU. «Kahybar, Khaybar ya yahoud !», crient les islamistes, au nom des tribus juives à Médine, il y a des siècles. A l’extrême-nord ? L’Amérique alias le diable, l’ennemie de Dieu, le pays du Taghout et de la perte. La terre des dépravations, la Babylone des mauvaises mœurs et des corps nus et de l’injustice. La Mecque à l’époque du capitalisme koreïchite. A l’extrême-est ? La Chine: pays du mythe et du «savoir», de l’invasion et signe de fin de monde. Au milieu de la carte ? La Mecque. A délivrer, autant qu’El Qods, Paris, Gao ou le Sinaï. Au sud du Sud. Le reste: terre de feu, Pérou, Niger, etc. la terre vacante et sans croyances.

La cartographie de l’islamiste est mentale, théologique, vision ancienne qui partage l’univers en orient et occident. Mer des ténèbres et pierre d’Abraham. Médine et butins. Le monde est une pièce vaste, pleine de dunes et d’Arabes, avec deux ou trois autres personnages statiques: le croisé belliqueux, le juif fourbe, le Noir assimilé, la femme dangereuse, l’arabe élu de Dieu, le savant vénérable, le djihadiste respecté et le moderniste douteux. Il ne s’agit donc pas de l’humanité mais d’une humanité: pauvre, réduite, étriquée, composée de dualistes et d’ergs sauvages. Eternellement, l’islamiste parlera de croisade et de Yathrib et de Saladin. C’est sa dernière histoire qui le coince dans une histoire morte. C’est son livre, son atlas, son guide métro pour passer d’une station à l’autre. Son optique: tuer les vivants et faire revivre les morts de son histoire. Rejouer l’ancêtre. D’où son atlas invraisemblable et sans mise à jour qui étonne lorsqu’on l’écoute expliquer le monde comme un Saladin désarticulé.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...