RSS

Afrique libre Par Kader Bakou

11 novembre 2012

Kader Bakou

Culture : Le coup de bill’art du Soir

Un chercheur d’Adrar, dans une émission télévisée, a raconté l’histoire du quarquabou, un des instruments de base de la musique diwan ou gnawi.
Dans un pays de la côte ouest de l’Afrique, des chasseurs d’esclaves avaient capturé un groupe d’Africains. En attendant de les embarquer sur un bateau négrier, ils les ont attachés avec des chaînes, sous un baobab. La nuit est tombée. Il fait tellement sombre. Un des prisonniers se met à agiter ses chaînes. Tous les autres captifs se mettent à agiter leurs chaînes. Dans le noir, les esclavagistes, ne pouvant pas savoir qui faisait ce bruit et d’où il venait, ont pris la fuite. De nouveau libres, les Africains ont inventé un instrument de musique qui reproduisait le bruit qui avait fait fuir les chasseurs d’esclaves. Désormais, ce bruit accompagnera toutes leurs fêtes. Quelques siècles plus tard, Ennio Morricone et Gillo Pontecorvo mettront en exergue le qarqaboudans le film La bataille d’Alger, particulièrement dans les scènes montrant la Casbah, le quartier «indigène» à l’époque. Cette idée sera reprise dans d’autres films algériens sur la guerre de Libération nationale. Symbole de la libération d’un groupe d’Africains, le son du qarqabou deviendra le symbole du combat et de la libération du plus grand pays d’Afrique.
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...