RSS

Une ville, une histoire Il était une fois Orléansville

Une ville, une histoire Il était une fois Orléansville    dans Abdenour Fayçal orleansville-300x193

Histoire - Les Français, au lendemain de leur conquête de l’Algérie, ont donné à ce lieudit le nom d’Orléansville, en hommage au duc d’Orléans, la dernière branche pratiquement des Bourbons.

Pour des raisons impossibles à déterminer avec précision, les musulmans lui donnèrent celui d’El Asnam.
Or, El Asnam, en arabe, signifie reliques païennes.
Cela voudrait dire que dans le hameau en question, les gens adoraient des divinités en argile et en pierre, du moins ses premiers habitants.
Sur ce plan, nous ne savons pas grand- chose et aucune étude sérieuse n’a été faite dans ce sens.
L’hypothèse la plus probable et qui nous semble la plus logique est que le site sur lequel le groupement de diverses dechras s’était établi renfermait quelques restes du passé, comme des ruines par exemple, ou des objets d’une autre époque.
Le premier tremblement de terre qui a secoué littéralement la région et qui a fait des milliers de victimes, dans les années 50, catapultera la cité aux premières loges de l’actualité nationale.
Les dégâts étaient si importants que le président René Coty a fait le déplacement.
C’était d’ailleurs la première fois qu’un président de la 4e République visitait l’empire français et mettait le nez hors de l’Hexagone.
Ce sera par contre le second séisme, en octobre 1980, qui agira comme un électrochoc sur les citoyens et qui décidera les autorités à changer le nom de la ville en Chlef, celui d’El Asnam, pour beaucoup d’entre eux, n’ayant ramené que tristesse et malheur.
Voilà comment Orléansville a changé deux fois de nom.

Abdenour Fayçal

Le journal des locales Edition du 10/3/2012

editarchive_php_smartbutton1 Orléansville dans une ville ,une histoire

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...