RSS

Publication «Harrag malgré lui», premier roman électronique

10 novembre 2012

Non classé


Harrag malgré lui (émigré clandestin malgré lui) est le titre du premier roman électronique en langue arabe de l’auteur algérien Ali Hassaine dans lequel il aborde le phénomène de l’émigration clandestine (harga). Dans son ouvrage publié récemment sur le site électronique de «La ligue des écrivains de Damas», dont le siège se trouve à Londres, l’auteur raconte l’histoire de Ali, un jeune universitaire d’une ville côtière de l’Est algérien en proie au désarroi, en raison de sa situation sociale «difficile». Toutefois, son ami Omar, un pêcheur qui s’adonne à la consommation de drogue parvient souvent à le distraire de ses ennuis grâce à son humour et à ses histoires amusantes. Mais le pire arrive le jour où Ali, influencé par Omar, consent à consommer du haschisch. Après s’être endormis dans leur barque, les deux amis se retrouvent au large en pleine mer. Le drame survient lorsque Omar meurt d’un tir provenant d’un groupe de marins italiens et Ali est arrêté par les gardes-côtes italiens qui l’ont pris pour un émigré clandestin. Après avoir passé plusieurs mois en prison, Ali est enfin libre mais à son retour sa mère n’est plus là et le choc de sa disparition mystérieuse a paralysé son père. A travers ce roman consulté jusqu’à présent par près de 700 lecteurs, le jeune auteur algérien qui s’est basé sur le dialogue en utilisant des phrases simples, a essayé de présenter sa propre vision du phénomène de l’émigration clandestine et de mettre l’accent sur ses principales causes.

APS

Arts et Culture Edition du 9/9/2012

Publication «Harrag malgré lui», premier roman électronique    editarchive_php_smartbutton1

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...