RSS

Port -aux- poules Une ville, une histoire


Dénomination - C’est ainsi que les Français ont toujours appelé cette petite ville côtière entre Mostaganem et Oran. Un étranger qui ne connaît pas le site croirait sûrement qu’on élève des poules de façon industrielle ici.

Il n’en est rien et les quelques basses-cours qui existent sont parfaitement à l’abri des regards indiscrets.
Alors d’où vient ce nom ?
En fait, il est intimement rattaché à l’histoire de ce village pas plus grand qu’un mouchoir de poche aujourd’hui.
Pour ne pas gêner l’activité économique des ports d’Oran et de Mostaganem qui s’étaient spécialisés dans l’exportation de céréales et de vin vers la métropole, les Français décidèrent que les pèlerins à destination des Lieux Saints de l’islam et originaires de l’Oranais seraient rassemblés et embarqués à partir de là.
Les autochtones, par l’usage, finirent par donner à leur hameau le nom de «Marsat el-Hadjadj» qui veut dire le port aux pèlerins.
Et comme les colons parlaient très mal l’arabe, ils ne mettront pas longtemps à contracter le mot Hadjadj en djadjs, c’est-à-dire poules.
Mieux encore ils traduiront littéralement leur mauvais arabe «Marsat el-djadj» par «Port-aux-poules».
C’est au lendemain de l’indépendance que le port retrouvera son identité et son véritable nom qui est celui de «Marsat el-Hadjadj».
Pour la petite histoire, c’est la seule commune de la wilaya d’Oran à avoir voté PRA en 1991 lors de la déferlante du FIS.
Les activistes du parti défunt la surnommeront «Khoreïche».

Abdenour Fayçal

Le journal des locales Edition du 25/2/2012

Port -aux- poules Une ville, une histoire    dans Abdenour Fayçal editarchive_php_smartbutton1

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...