RSS

Secret(s) de famille Par : Sara Kharfi

9 novembre 2012

LITTERATURE

Mercredi, 24 Octobre 2012 09:50

On passe notre existence à chercher la meilleure façon de s’aimer soi-même, d’aimer les autres, mais, parfois, on meurt sans le savoir. Dans la Meilleure façon de s’aimer, Akli Tadjer cherche une réponse à ce mystère. Il met en scène une mère (Fatima) qui porte en elle des souvenirs douloureux jamais cicatrisés, qui se retrouve sur un lit d’hôpital suite à un AVC, et un fils (Saïd) en proie à des problèmes contemporains, entre chômage et relation compliquée avec sa petite amie. L’écriture simple et le style concis d’Akli Tadjer entraîne le lecteur dans un monde de souvenirs, peuplé d’ombres et de fantômes.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...