RSS

Poème de Djamila bouhired : la douleur

7 novembre 2012

Djamila Bouhired

Poème de Djamila bouhired : la douleur dans Djamila Bouhired djamila-bouhired-220x300

le 01.11.12 | 10h00

La douleur d’une seule main nous avons brandi le glaive de la foi,

d’une seule voix nous avons porté le cri de la liberté.

Nos cœurs unis, nos corps meurtris,

vous êtes partis et je suis restée là…

mon cœur meurtri, mes mains flétries.

Novembre après Novembre,

jour après jour, chaque nuit et à chaque instant,

mon cœur bat au rythme des canons ;

et chaque coup porté frappe tout mon être.

D’un seul pas nous avons marché vers la liberté,

d’un seul élan nous avons arraché notre dignité.

Nos forces unies, nos âmes enlacées, nos cœurs lacérés,

vous êtes partis et je suis restée là…

mon âme endolorie, mes larmes taries.

Novembre après Novembre,

année après année, chaque jour

et à chaque souffle, mon âme souffre ;

et l’air me paraît si lourd.

Oh, douleurs, logées en mon sein

tel un enfant nourri de mes souvenirs incandescents,

abreuvé par mes larmes de sang !

Seule, je marche dans tes rues, mon Algérie, notre Algérie tant aimée.

Seule je crie, encore et toujours pour la liberté et la dignité.

Mon cœur uni au votre, j’avance avec vous côte à côte,

vos pas frôlent chacun de mes pas,

vous êtes ma force et vos enfants sont mon espoir,

je ne suis pas partie avec vous… et vous êtes là pour toujours.

Novembre après Novembre,

j’irai porter des fleurs sur vos tombes.

Novembre après Novembre et au-delà,

je vous porte en moi, mes frères et mes sœurs,

mes mains scellées aux votres par la douleur,
mon cœur uni au votre par l’amour d’une Algérie qui sera toujours notre.

Djamila Bouhired

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...