RSS

Conte africain : « Il n’y a pas de petite querelle… » D’après Amadou Hampâté Bâ, grand prix littéraire d’Afrique Noire

27 octobre 2012

Amadou Hampaté Bâ

Conte africain : « Il n’y a pas de petite querelle… » D’après Amadou Hampâté Bâ, grand prix littéraire d’Afrique Noire dans Amadou Hampaté Bâ il-ny-a-pas-de-petite-querelleRésumé :

             Il y a bien longtemps, au temps où les hommes et les animaux parlaient la même langue, un chef de famille vivait avec sa veille maman, son chien, son bœuf, son bouc, son cheval et son coq.

             Un jour, on vient lui annoncer la mort de son collègue du village voisin. Il décide de se rendre aux funérailles pour lui rendre un dernier hommage. Il recommande à son chien : « veille sur ma mère, ne quitte pas le seuil de sa porte, et si tu as besoin d’aide, appelle les autres animaux ». Et il part.

 

             Quelques jours se passent sans incident. Un matin, le chien entend un drôle de bruit dans la case : ce sont deux lézards qui au plafond, se disputent le cadavre d’une mouche. Le chien voudrait intervenir mais il ne peut quitter sa place. Il appelle à la rescousse, le coq, qui fait fi de sa demande. De même pour le bouc, le cheval et le bœuf. Tous estiment la chose de peu d’importance et indigne de leur faire perdre leur temps. Le chien leur dit pourtant : « il n’y a pas de petite querelle, comme il n’y a pas de petit incendie ».

             Pendant se temps, les lézards continuent à se battre, tant et si bien que l’un des deux tombe sur la lampe à huile, qui met le feu au lit de la veille maman. Un terrible incendie se déclare. Les voisins sauvent de justesse la dame, mais elle est toute brûlée.

             On envoie un gamin sur le dos du cheval pour prévenir son fils au village voisin. Il court, galope toute la journée, sans laisser le cheval reprendre son souffle ! Prévenu, le fils enfourche la monture et revient vite à la maison, et le cheval est fourbu. Il meurt d‘épuisement. « Ah, dit-il au chien, j’aurais du t’écouter et séparer les deux lézards ! »  «  Je te l’avais dit, dit le chien, il n’y a pas de petite querelle, comme il n’y a pas de petit incendie ».

             Pour guérir la vielle dame, le Marabout recommande de l’enduire de sang de coq et de boire le bouillon fait avec sa chair. On sacrifie le coq ! Avant de mourir, le coq dit au chien : « tu avais raison, j’aurais du intervenir tant qu’il était temps ! » « Je te l’avais dit, dit le chien, il n’y a pas de petite querelle, comme il n’y a pas de petit incendie ».

             La vielle dame ne survit pas à ses brûlures. A ses funérailles, comme le veut la coutume, on sacrifie le bouc. Le bouc, en passant près du chien lui dit : « comme je regrette de ne pas avoir fait le nécessaire ! » « Je te l’avais dit, dit le chien, il n’y a pas de petite querelle, comme il n’y a pas de petit incendie ».

             Quarante jours après l’enterrement, une cérémonie rassemble tout le village et les habitants des villages voisins, c’est la tradition. Pour nourrir tout ce monde, le fils tue le bœuf et les femmes préparent un grand festin. Avant de mourir, le bœuf dit au chien : « si j’avais su…j’aurais séparé les lézards… » « Je te l’avais dit, dit le chien, il n’y a pas de petite querelle, comme il n’y a pas de petit incendie ». Le chien reçoit sa part du festin.

             La morale de cette histoire, c’est qu’il ne faut pas négliger les petits conflits, sinon ils deviennent des guerres et tout le monde en souffre. A petite cause, grands effets.

 

Commentaires 

L’auteur :

 Amadou Hampâté Bâ, disciple du fameux Tierno Bokar, qu’on surnommait le sage de Bandiagara : « Je ne m’enthousiasme que pour la lutte qui a objet de vaincre en nous nos propres défauts. Cette lutte n’a rien à voir, hélas, avec la guerre que se font les fils d’Adam au nom d’un Dieu qu’ils déclarent aimer beaucoup, mais qu’ils aiment mal, puisqu’ils détruisent une partie de son œuvre »

Écrivain africain
Né à Bandiagara (Mali) en 1900
Décédé à Abidjan (Côte d’Ivoire) le 15 mai 1991

 Toute sa vie, l’écrivain s’est attaché à défendre et à sauvegarder les cultures orales peules et le dialogue entre les hommes, ce qui a fait sa célébrité. Son œuvre littéraire est considérable et compte des poèmes, des romans, des traductions, des ouvrages historiques comme ‘L’empire peul du Macina’, publié en 1955. En 1960, AmadouHampâté Bâ est nommé membre du conseil exécutif de l’UNESCO, responsabilité qu’il conserve pendant huit ans. L’ouvrage ‘L’étrange destin de Wangrin’, sorte de pamphlet sur la corruption causée par l’européanisation, lui vaut le grand prix littéraire d’Afrique Noireen 1973. Vers la fin de sa vie, l’écrivain rédige ses mémoires :« Amkoullel, l’enfant peul » publié en 1991 et « Oui, mon commandant »en 1994. ‘Le sage d’Afrique’, tel qu’il était surnommé, a grandement contribué à mieux faire connaître l’Afrique Noire et est parvenu à conserver les traditions et le passé du peuple.

Ses citations :

« Les hommes peuvent atteindre un but commun sans emprunter les mêmes voies. »
Amadou Hampâté Bâ ]Aspects de la civilisation africaine

« En Afrique, un ancien qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. »
Amadou Hampâté Bâ ] - Il n’y a pas de petites querelles

« Ce qu’il faudrait, c’est toujours concéder à son prochain qu’il a une parcelle de vérité et non pas de dire que toute la vérité est à moi, à mon pays, à ma race, à ma religion. »
Amadou Hampâté Bâ ]

« L’homme, c’est l’univers en miniature. L’homme et le monde sont interdépendants. L’homme est le garant de l’équilibre de la création.»
Amadou Hampâté Bâ ] - Poème 294

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

4 Réponses à “Conte africain : « Il n’y a pas de petite querelle… » D’après Amadou Hampâté Bâ, grand prix littéraire d’Afrique Noire”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Voilà, quelques questions sur le livre que vous devez avoir lu.Je vous conseille d’y réfléchir juste avant celle-ci: cela vous fera une petite révision pour le contrôle.

    1°/ Quel est l’animal qui n’apparaît pas dans le livre : l’âne, le cheval, le lézard, le chien, le lion, le crocodile,la gazelle, le coq, la cigogne ?

    2°/ Quels sont les titres des deux contes où une jeune fille trouve refuge dans un arbre ?

    3°/Pourquoi la fille du Marabout se marie-t-elle avec une souris ?

    4°/ Dans quels contes y-a-t-il des bossus ?

    5°/ Comment fait-on pour être à la fois à l’ombre et au soleil ?

    6°/Quel est l’animal le plus intelligent : la jument, l’âne, le crocodile, l’homme ou le lièvre ? Justifiez votre réponse.

    7°/ Qu’arrive-t-il à la sœur ainée de Kodda ?

    Pour améliorer vos chances de réussir votre contrôle, vous pouvez vous demander ce qu’est un conte initiatique, et pourquoi Amadou Hampâté Bâ a écrit ceux-là.

    De façon à ne pas défavoriser ceux qui seraient perdus dans la savane, loin d’internet, je vous laisse la possibilité de répondre à ces questions jusqu’au 11 septembre.

    Je publierai, pour la même raison le jeu de grammaire le 25 août.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    1°/ L’animal qui n’apparaît pas dans le livre est la gazelle car le cheval , le lézard , le chien et le coq font partis du conte  » La querelle des deux lézards  » , l’âne et le crocodile font partis du conte  » L’homme et le crocodile  » , le lion et la cigogne font partis du conte  » Le cadavre de Hyène-Mère « .
    2°/ Les titres des deux contes où une jeune fille trouve refuge dans un arbre sont  » La fille au masque de bois  » et  » Le berger bossu-bossu « .
    3°/ La fille du Marabout se marie avec une souris car elle dit qu’il est le plus fort de tous , il ne sait pas vanter comme le soleil , le nuage et la montagne et aussi par parce que avant d’être une fille elle était elle aussi une souris.
    4°/ Il y a des bossus dans le conte  » Le berger bossu-bossu  » et dans le conte  » La coépouse bossu « .
    5°/ Pour être à la fois à l’ombre et au soleil il faut se mettre sous des filets de pêche avec de larges cordes tressées dont le natage doit être si lâche qu’il fera passer la lumière.
    6°/ L’animal le plus intelligent est le lièvre car un moment dans le conte , il dit au crocodile d’entrer dans le sac de l’homme et que même si un petit bout de sa queue dépasse du sac , il dira que le crocodile a raison. Aussitôt le crocodile alla dans le sac. Dès qu’il fu dedans le lièvre dit à l’homme de le fermer et de le frapper avec un bâton pour le tuer.
    7°/ La soeur ainée de Kodda a était condamnée à venir s’allonger et faire la morte devant sa porte car elle a voulu prendre sa place pour pouvoir être avec Samba parcequ’il était devenu belle homme.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  3. Artisans de l'ombre Dit :

    Voici donc les réponses aux questions posées :
    1~L’animal qui n’apparaît pas dans le livre est la gazelle,car le chien ,le coq,le cheval,et le lézard sont dans « il n’y a pas de petite querelle »;quand à l’âne et le crocodile ils sont dans »l’homme et le crocodile » enfin pour le lion et la cigogne ils sont dans »le cadavre de la Hyène -Mère »,la gazelle n’ est donc dans aucune des nouvelles d’Amadou Hampâté Bâ .(certains animaux sont dans plusieurs nouvelles je ne les citerait que dans une -par exemple le cheval).
    2~Les deux titres des deux contes où une jeune fille trouve refuge dans un arbre sont: »Le berger bossu-bossu ou le cavalier solitaire »et « La fille au masque de bois ou le piège des apparences ».
    3~La fille du Marabout se marie avec une souris car avant d’être transformée par Dieu à la demande du Marabout elle était une souris elle même.
    4~Il y a des bossus dans deux contes ;dans « la coépouse bossue ou la méchanceté punie »et « le berger bossu-bossu ou le cavalier solitaire ».
    5~Pour être au soleil et à l’ombre en même temps,il faut s’abriter sous des nasses de poissons(filets de pêche) tressées avec de larges cordes dont le nattage
    est si large qu’il doit pouvoir faire passer la lumière et avoir l’ombre des cordes sur la peau…
    6~L’animal le plus intelligent entre tout les animaux est bien le lièvre car dans la nouvelle « l’homme et le crocodile ou le bienfait gâté » c’est le seul à rétablir la justice entre le crocodile et l’homme (en faveur de l’humain)car ce dernier subissait une injustice .En effet l’homme avait sauvé le crocodile des flammes mais une fois l’aide apportée le crocodile voulu manger l’homme ,mais comme celui- ci trouvait ça injuste alors qu’il venait de le sauver,ils demandèrent l’avis des animaux qui venaient se désaltérer au bord de l’eau.Tous avaient été victimes d’injustices commis par l’homme (en général) mais aucun ne pensaient qu’ils répétaient leur injustice sur l’homme mais vint le lièvre qui lui voyait l’injustice qui allait être commise. Par un malin stratège ;il permis à l’homme d’avoir le dessus et en quelque sorte de réparer l’injustice du crocodile . Seulement , l’homme ravi, voulu présenter sa famille au lièvre pour le remercier mais voilà que de retour chez lui il découvre un de ses fils terriblement malade ,et seul du sang de crocodile et de la cervelle de lièvre peut le soigner .Et l’homme oubliant tout ce que le lièvre a fait pour lui ; essaie de l’attraper ;ce dernier bien malin s’est rapproché et a tout entendu .Il s’enfui alors en s’exclament qu’un bienfait est toujours gâté et comme c’est le plus intelligent de tout les animaux ,c’est aussi celui qui a réussi a ne pas se faire « avoir » par l’homme et a pu s’en aller sans se faire attraper.
    7~Alors qu’elle est cachée dans un arbre un palefrenier la voie et prévient le roi .La superbe jeune fille est donc enlevée par le roi qui l’épouse ;pendant l’absence de Kodda son frère .

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  4. azergui Dit :

    j’ai rien com-pris !!!!!!!!!!!!!!!!

    pouvez vous me faire le resume du cadavre de hyene mere

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...