RSS

Le tome 1 des mémoires de feu Chadli Bendjedid en librairie

25 octobre 2012

Chadli Bendjeddid

 

Le tome 1 des mémoires de feu Chadli Bendjedid en librairie dans Chadli Bendjeddid Chadli-M%C3%A9moiresLe premier volume des mémoires de feu le président ChadliBendjedid sera disponible en librairie dimanche prochain. L’ancien président, disparu le 6 octobre dernier, y raconte 50 ans de sa vie (1929-1979) dans 332 pages consacrées particulièrement à son enfance, son engagement au sein de l’ALN ainsi que la période post-indépendance jusqu’à l’année 1979, avant qu’il prenne ses fonctions en tant que président de la République.

L’ouvrage contient 12 chapitres de “Mes racines et mon enfance 1929-1945)” à “Boumediene tel que je l’ai connu”, en passant entre autres par “Le congrès de la Soummam et la création de la Base de l’Est (1956-1958)”, “Le complot des colonels (1958-1959″, “L’état-major général (EMG) ou le retour de l’espoir (1958-1959)”, “Le premier prisonnier après l’indépendance” et “Le mouvement de redressement de juin 1965″.

Mais Chadli Bendjedid a entamé ses mémoires par un prologue où il exprime ses hésitations à livrer sesmémoires, notamment après “la lecture des mémoires de plusieurs hommes politiques et grands chefs militaires”, disant avoir constaté que “la plupart de ces oeuvres étaient imprégnées d’un narcissisme qui met en avant la personne de leurs auteurs au détriment de la vérité et de la modestie qu’appelle tout témoignage historique”.

Dans le chapitre consacré au coup d’état de 1965, le président Bendjedid évoque l’affaire du colonel Chaâbani qui a été arrêté et exécuté par le pouvoir de Benbella. “Je me dois, ici, de revenir sur les faits et les conséquences de cette affaire, parce que j’en fus un des acteurs principaux” dénonçant “un vil complot dont fut victime un des officiers les plus honnêtes qu’ait connus l’Algérie”.

On y trouve également des extraits dans lesquels le défunt auteur raconte sa rencontre avec le colonel Amirouche, affirmant que le colonel de la Wilaya III historique “tenait fortement à l’unité des rangs au point qu’il n’eut de cesse de réconcilier les frères ennemis, aussi bien à la Wilaya I qu’en Tunisie”.

Chadli rend hommage d’autre part au successeur du colonel Amirouche à la tête de la Wilaya III, le colonel Mohand Oulhadj pour sa sagesse, laquelle “mit un terme à sa rébellion en Kabylie pour se joindre aux forces des frontières engagées dans la bataillon de l’intrus marocain “octobre 1963″.

Il salue également le leader marocain Mehdi Ben Barka “qui fut le seul homme politique marocain à condamner ouvertement et sans ambages les visées impérialistes du roi” qualifiant l’agression de son pays contre l’Algérie de “trahison à la lutte des peuples maghrébins pour l’unité”.

Dans ses chapitres consacrés à la période de la guerre de libération nationale, l’auteur a démenti avoir été dans l’armée française avant de rejoindre l’ALN et a retracé son parcours militaire, en tant que moudjahid dès 1955 et en tant que membre de la zone Nord opérationnelle, chef de région et chef de zone jusqu’à l’indépendance.

Ce premier tome, édité en arabe et en français, sera suivi en mars prochain de l’édition du 2e et derniertome, qui sera consacré à des “questions importantes et sensibles ayant marqué l’histoire récente de l’Algérie”.

L’auteur justifie sa décision d’écrire ses mémoires par “l’insistance d’un certain nombre de (ses) amis, parmi les fidèles moudjahidine” et par “les tentatives de certains de porter atteinte à (son) passé militant”.

Par Kaci Haider | 25/10/2012 | 12:01

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...