RSS

Rage and Co. par El-Guellil

22 octobre 2012

El-Guellil

El football a envahi notre vie quotidienne. El bola est devenue si populaire, c’est parce qu’il s’est révélé historiquement comme une arme de combat des classes dominantes contre les classes exploitées. Hé oui, comme quoi koulchi poulitique. Tout le monde sait que la classe dominante ne peut asseoir sa domination qu’en dégénérant mentalement et intellectuellement les classes dominées. El kora ouel poulitique. Mais il ne faut pas s’en prendre uniquement au football. Le rendre seul responsable de notre abrutissement. Il ne faut pas néguelbou koulchi. Il ne faut pas oublier ou inverser l’ordre des priorités. Le processus du décervelage du ghachi actuel commence, non pas dans les stades mais à l’école. 

C’est là dans ce grand stade fragmenté en classes que la dégénérescence mentale et intellectuelle des futures générations prend sa source. Les kouarjia ne sont là que pour entretenir la débilité ambiante. Si le football a envahi notre vie quotidienne et est devenu si populaire, c’est parce qu’il s’est révélé historiquement comme une arme de combat des classes dominantes contre les classes exploitées. Cela veut dire concrètement que les classes exploiteuses doivent tout faire pour empêcher les classes dominées de prendre conscience des mécanismes qui sous-tendent leur domination.

À cet égard, le football, est une arme politique et idéologique d’une redoutable efficacité dont s’étaient servis la bourgeoisie et les capitalistes au XIXème siècle pour briser l’unité et la conscience de classe des dominés. Il n’est d’ailleurs pas étonnant de constater l’émergence simultanée, durant les trois dernières décennies du XIXème du football, comme sport de masse et comme institution… de même que l’école publique, gratuite et obligatoire…, car l’un et l’autre sont de nature à empêcher la naissance d’une conscience de classe entre toutes les victimes de l’exploitation.

A l’école les notes et les classements divisent les enfants et alimentent l’adversité, le football est moyen assez commode pour stimuler l’instinct combatif et l’esprit d’agressivité et de chauvinisme des masses et des peuples qui ont tendance, plutôt à être pacifistes. Maak yal khadra diri hala…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...