RSS

Sommes-nous créatifs ? par Ouandjli Mustapha *

19 octobre 2012

Contributions

La créativité n’est pas réservée aux artistes. Elle concerne chacun d’entre nous dans nos actes les plus quotidiens. Dans les sociétés, elle symbolise la réussite et la modernité. 
Quelle soit associé à des individus, à des entreprises, à des villes, à des régions ou à des pays, la créativité provoque un élan de sympathie, et transmet une image de dynamisme. La créativité est un terme positif dans une société qui est, en permanence, à la quête d’innovation et de progrès. La créativité est le moteur d’innovation économique et sociale du 21eme siècle. Il est donc plus que jamais indispensable, pour relever les défis qui s’offrent à nous, d’être apte à développer des idées fortes et des méthodes performantes.

C’EST QUOI LA CREATIVITE ?

La créativité est une aptitude humaine. Cette aptitude est, l’aptitude à produire du nouveau. La créativité est simplement la production d’idées nouvelles et appropriées qui concerne n’importe quel domaine de l’activité humaine, allant de la science à l’art, en passant par l’éducation, les affaires, et la vie quotidienne. Ces idées doivent être originales, différentes de ce qui a été fait, et doivent être appropriées aux problèmes et aux occasions qui se présentent. Tous les jours nous faisons de la créativité, mais plus ou moins suivant les circonstances et plus ou moins suivant les personnes. C’est le cas de Djilali, fabricant de poterie à la compagne. Il manquait de commandes. Il décide de transformer son garage en face d’une route nationale en petite galerie d’exposition de produits artisanaux de sa région. Aujourd’hui, sa poterie exposée trouve de nombreux acheteurs.

De tout temps, l’homme a utilisé cette aptitude pour produire des idées nouvelles face à un problème qui se trouvait face à lui. La créativité est un puissant moyen d’adaptation, une source essentielle de progrès et de développement dans tous les domaines. Le Professeur Gerd Binning physicien expérimental, prix Nobel de physique en 1986 l’inventeur de microscope a effet tunnel « il croit que l’ensemble des grandes entreprises ne sont guère créative. Elles n’ont peut-être pas besoin de l’être parce que leur taille leur permet d’obtenir déjà de beaux résultats. Mais elles finissent par échouer lorsqu’elle sont totalement dépourvues de créativité ». Le cas de de compagnie Apple est un bon exemple. En 1994, Apple détenait environ dix pour cent du marché des équipements personnels. Elle était le 2eme fabricant des ordinateurs personnels après IBM.

En 1997, la compagnie Apple était au bord de la faillite du fait qu’elle est dépourvue de créativité .Mais le retour de Steve Jobs entrepreneur et inventeur américain, largement reconnu comme visionnaire avec un grand potentiel créatif, et un des pionniers de la révolution de l’ordinateur personnel a sauvé la compagnie de Apple et il l’a rendu plus riche au moment de sa mort en 2011. En résumé, il y’a donc une créativité de type « utilitaire » destinée à résoudre des problèmes en tous genres, et une créativité de type « gratuite » ayant pour but premier l’expression de soi, le plaisir et l’épanouissement qui en découle.

C’EST QUOI L’INNOVATION ?

L’innovation, c’est un processus qui consiste à introduire sur le marché, dans une technique, dans un mode de vie, une façon de faire nouvelle, un produit, une idée. On ne peut innover sans avoir à la base une idée. La créativité fait partie du processus d’innovation, car elle est la source d’idées. Elle est la première étape du processus d’innovation, qui correspond à la mise en œuvre de ces idées nouvelles et appropriées.

D’après Malek Bennabi penseur original et universel Algérien « une société sous-développé n’est pas fatalement marquée par une pénurie de moyens matériels (les choses) mais par une carence d’idées qui se manifeste notamment dans sa façon d’utiliser plus au moins efficacement, les moyen dont elle dispose déjà, dans son incapacité à en créer de nouveaux ».

QUELS SONT LES ENNEMIS DE LA CREATIVITE ?

La peur d’être rejeté, de ne pas être aimé et en recherchant systématiquement l’approbation des autres, nous coupent de notre intuition comme de notre originalité ainsi nous bloquons les réponses créatives aux problèmes posés. Car la créativité consiste à produire des solutions originales et efficaces à un problème préalablement bien posé. Cette peur vient des ennemis de la créativité qui sont :

- Le conformisme qui est le respect scrupuleux des modèles ou décisions d’autrui qui nous conduit à nier nos besoins, frustrations et manques.

- L’obéissance aux croyances parentales ou de la société en général, comme exemple : « la femme ne peut être une grande spécialiste en mécanique » autant d’autres messages facteur d’inhibition.

- La négativité qui est le cas de personnes qui critiquent tout, mais manquent de confiance en eux pour faire des propositions fructueuses.

- Le stress et la fatigue qui gênent le temps de latence nécessaire pour accueillir les informations et avoir des idées nouvelles.

- Le perfectionnisme est le pire ennemi pour la créativité. Il nous laisse souvent croire que seule l’action forcenée portera des fruits.

- Un esprit très scolaire qui n’encourage pas la créativité notamment la phrase « il n’y a qu’une bonne réponse ».

- Les mythes familiaux qui hantent l’inconscient des descendants comme : « les réputés créatifs finissent leur vie fous ou clochards ».

LA CREATIVITE ET L’INNOVATION EN ALGERIE

Indiqué précédemment la créativité est la première étape du processus d’innovation. Elle fait donc partie du processus d’innovation. Dans le domaine de l’innovation l’Algérie arrive au 124eme rang sur un total de 141 pays dans le classement international « Global innovation Index rankings 2012 » et 132eme rang dans le classement international « the Global competitiveness Index 2011-2012 : Innovation and sophistication factors ».

(Ci-joint les tableaux des classements)

Des classements, on constate qu’en matière de créativité et innovation en Algérie il reste beaucoup à faire.

A titre d’exemple, le cas de l’Allemagne.

- 15eme dans le Global Innovation rankings 2012.

- 7eme dans le Global competitiveness index 2011-2012 Innovation and sophitication factors.

L’an 2004, est nommé « année de l’innovation » par le Chancelier fédéral Gerhard Schröder, n’a pas pour seul objectif de créer les conditions purement intellectuelles ou philosophiques de l’innovation, mais doit s’attacher à façonner des forment nettement plus concrètes de renouvellement, à forger de nouvelles idées et à définir des stratégies économiques, politiques et de recherche.    En 2004, les chercheurs de « Siemens » ont inventé 8200 produits, soit 36 par jour ouvrable. C’est un chiffre record en Allemagne et cela entraine des innovations révolutionnaires telles que le laboratoire sur carte à puce ou le frein à coin d’écartement électronique et bien d’autres idées pour la technologie de pointe. L’Allemagne a développé toute une économie de culture et de créativité, théâtre, jeux informatique, maisons d’édition, publicité, communication musique, cinéma, télévision…etc. Cette économie a pour effet de stimuler la créativité. Une étude préparée pour la commission européenne (Direction générale Education et Culture –juin 2009), met en évidence l’influence de la culture sur le développement de nouveau produits et services mais également son impact positif sur l’innovation technologique, recherche, l’optimisation des ressources humaines, le positionnement des marques, la communication des valeurs, l’éducation et la formation ainsi que le renforcement du lien social. En Allemagne, il existe un des plus important institut en Europe (ISI) Fraunhofer (type think tanks) dans les systèmes et l’innovation, il analyse l’origine et l’impact des innovations. Sur cette base, il offre aux hommes d’affaires, aux politiques des recommandations pour les prises de décisions.

LA DEMANDE SOCIALE EN CREATIVITE

Nous avons longtemps vécu dans des sociétés stables, à évolution lente, ou le changement se faisait à l’échelle d’une génération, de père en fils. Mais le progrès scientifique et technique qui se produit à une vitesse hyper rapide bouleverse les outils, les métiers et les modes de vie. Ce n’est pas un changement technique mais un changement de société, le passage d’une société industrielle et agricole classique à une société informationnelle qui gère des informations à la vitesse de la lumière sur l’ensemble de la planète. La plupart des problèmes de la société d’aujourd’hui étaient inconnus du grand public il y a 10 ans. La société dans son ensemble et l’école en particulier va devoir s’adapter au changement permanent. Dans un monde mobile, la créativité va devenir une qualité primordiale.

LA FORMATION A LA CREATIVITE

Un grand projet de formation à la créativité à l’échelle nationale est nécessaire pour améliorer le classement de l’Algérie en matière de créativité et innovation au niveau international. En premier lieu en général, il faut éliminer dans notre société la phrase « vous ne pouvez pas faire ça-ça ne s’est jamais fait » une telle phrase étouffera dans l’œuf tout effort créatif. Elle s’adresse trop souvent à des étudiants, à des professeurs ou à des dirigeants désireux de promouvoir le changement. Dans une société tournée vers l’avenir, un argument d’un conservatisme ne devrait plus être utilisé pour juger de la valeur d’un projet.

LA MISE EN ŒUVRE DE LA FORMATION A LA CREATIVITE

-Dans les entreprises

Les entreprises doivent intégrées la formation à la créativité dans leurs programmes généraux. Elle doit se pratiqué sous forme de séminaires de plusieurs jours pour apprendre à faire surgir des idées innovantes.

- Dans l’enseignement supérieur

Les grandes écoles et les universités doivent intégrés la créativité dans leurs programmes d’enseignement.

- Dans l’enseignement secondaire, moyen et primaire

Selon Sir Ken Robinson, Conseiller en éducation, le modèle d’éducation actuel a plus de deux siècles, conçu et structuré dans la culture de la révolution industrielle. Les écoles sont organisés selon un modèle disciplinaire modulaire routinier à l’image des usines, elles standardisent fortement l’esprit et tuent la créativité individuelle dans l’œuf. Tous les pays du monde sont en ce moment entrain de réformer leur système d’éducation publique pour deux raison. La première est économique : comment éduquons–nous nos enfants pour leur permettre de prendre leur place dans l’économie du 21eme siècle. La deuxième est culturelle : chaque pays se demande comment éduquons-nous nos enfants de telle façon qu’ils aient un sens de leur identité culturelle, de telle façon à ce que nous puissions transmettre nos valeurs culturelles de nos communautés tout en prenant part au processus de la mondialisation. A ce titre, les programmes pédagogiques doivent intégrés la créativité ayant pour objectif de rendre l’élève mieux capable de résoudre des problèmes, c’est-à-dire d’inventé des solutions nouvelles, faire preuve d’esprit critique, de mieux s’exprimer oralement, par écrit ou par gestes, de coopérer avec les autres élèves, de développer une image positive de soi, de découvrir ses aptitudes créatives, de faire preuve d’autonomie. Dans ce contexte, une formation des enseignants aux méthodes de développement de la créativité s’avère indispensable. L’université de Bahreïn a fait une étude qui visait à déterminer l’efficacité du programme de formation sur l’attitude des enseignants envers la créativité et son développement chez les enfants des écoles primaires au Bahreïn. Les résultats de cette étude ont montré que la créativité des enfants dont les enseignants ont participé au programme de formation diffère sensiblement de celles des enfants dont les enseignants ne participent pas. En conclusion, il faut changer les paradigmes de l’éducation.

* Ingénieur d’état en chimie Formateur :

Training of trainers -TOT-

Diplomé du Canada Global Centre

Références

-Guy Claxton et Bill Lucas. Boostez votre créativité, ed , Marabou, 2009

- Guy Claxton et Bill Lucas. Be Creative, Ed, JARIR BOOKSTORE, 2005

- Dr. Abdelrahmane Toufik Triple pensée: positive, créative, stratégique,

- Ed, pmec, 2011

- Lander Kahney , Inside Steve’s Brain, ed , Arab Scientific Publishers,2008

- Malek Bennabi, le problème des idées dans le monde musulman, Ed, EL BAY’INATE, 1990

- Revue études psychologiques, N° 02/2010, ed ,Markez Al bassira-Alger

- Revues Deutschland, N° 4/2004, 5/2005, 6/2005, 1/2009, 4/2010

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

3 Réponses à “Sommes-nous créatifs ? par Ouandjli Mustapha *”

  1. ahmed Dit :

    Un excellent article , je souhaite qu’il soit lu par nos hommes politiques

  2. nasreddine Dit :

    Monsieur,

    En lisant votre article paru dans le journal « le quotidien d’oran » , j’ai découvert votre article informant vos lecteurs sur « la creativité » . En quelques lignes vous avez su décrire très joliment la nécessité de la crativité . Croyez bien que j’y suis très sensible et que je vous en remercie.

    Veuillez agréer. Monsieur ouandjli , l’expression de mes meilleurs sentiments.

    AMRANE NASREDDINE .

  3. chera charef Dit :

    bravo! c est un excélent sujet.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...