RSS

Chadli et la parabole Par Maamar Farah

10 octobre 2012

Chadli Bendjeddid, Maâmar FARAH

Actualités : LE BONJOUR DU «SOIR»

Convoqué avec d’autres collègues à la présidence de la République pour donner notre avis sur la démocratie en chantier après les évènements d’Octobre, j’eus l’occasion de mesurer combien le président défunt était perspicace ! 
Il répondit avec une étonnante clairvoyance au directeur d’une publication relevant d’une organisation de masse du parti. Ce dernier fulminait contre les premières paraboles (il y en avait à peine une dizaine dans l’Algérois) qui allaient nous «envahir culturellement». Chadli le regarda longuement avant de répondre : «Aujourd’hui, on peut interdire la parabole et démonter toutes celles qui se trouvent sur les terrasses. Mais que ferons-nous le jour où elles seront de la dimension d’un bout de scotch que l’on collera à une vitre… Non, ce n’est pas la solution ! Il faut améliorer nos programmes télé et pousser les Algériens à les préférer aux programmes étrangers. Voilà la solution !» Personne, à l’époque, ne pouvait prédire que ces premières paraboles de quelques mètres allaient connaître une miniaturisation progressive qui n’est pas loin d’enfanter un kit semblable à celui décrit par Chadli…
maamarfarah20@yahoo.fr
«Quand un philosophe vous répond, on ne comprend même plus ce qu’on lui avait demandé.»
(André Gide)

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/10/10/article.php?sid=140149&cid=2

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...