RSS

Novembre voleur d’octobre par Kamel Daoud

7 octobre 2012

Kamel Daoud

Le 1er Novembre a tué le 05 Octobre au nom du 05 Juillet. Et c’est ainsi que pour éviter le 14 janvier, on a réhabilité le 05 Octobre par les gens du 1er Novembre. Ensuite, le bonhomme du 16 avril nous annonce le 24 février (2011) qu’il va y avoir des élections le 10 mai (2012). Elles sont qualifiées (les élections) d’aussi importantes que le 05 Juillet, plus que le 1er Novembre 54 ou les élections de 1994. Mais tout n’est pas aussi honnête et clair comme une addition : il y a eu les martyrs de 1963 que tout le monde oublie. Et ceux des années 90 et les expropriés des années 1842 qui réclament leurs terres spoliées. Les dates se mangeant les unes les autres pour que ne subsiste qu’une seule version de l’histoire. Questions donc sur le 05 Octobre, autrefois émeute, aujourd’hui révolution. 

La question est «si le 05 Octobre était le printemps algérien en avance de vingt ans», comme l’a dit le Pouvoir, pourquoi on ne le fête pas comme un acquis ? Pourquoi il est interdit de le fêter ? Et si c’était notre révolution qui nous «préserve du printemps arabe», comme l’a dit le régime, pourquoi les rescapés d’octobre sont des «accidents de travail», selon la nomenclature des indemnités décidées par Chadli à l’époque, et pas des anciens combattants comme ceux de novembre ? Pourquoi on ne donne pas aux héros d’octobre des licences de voitures, des bains, des prises en charge et des quotas préférentiels sur le logement, les notes universitaires et les concours et le reste ? Si c’était une révolution, pourquoi on ne voit pas l’évolution ? Comment expliquer qu’un «printemps algérien» nous ramène un président des années 70 et pas un homme des années à venir ? Un personnel qui a les rancunes de 1957 et qui se venge comme en été 62 au nom d’une succession qui s’est mal faite en 79 ? Pourquoi les morts sont allés vers les tombes et aucun des tireurs d’octobre n’est allé en prison ? Pourquoi on a tous la sensation nationale de s’être fait avoir en n’ayant rien eu en échange ou si peu ? Si le 05 Octobre est notre révolution, pourquoi ce sont ceux de novembre qui en profitent et ceux de janvier 92 qui s’en réclament ? Dernière question : peut-on manger un mois ? Oui, le Ramadhan selon la tradition. C’est puni par la loi et on risque la prison pour ce crime. Mais que se passe-t-il quand on mange octobre au nom de novembre ? Rien. C’est un «accident de travail». Comble de la plaisanterie pour les chômeurs de 88.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...