RSS

CHRONIQUED’EL-EULMA Faiseurs d’images

7 octobre 2012

Non classé

Voxpopuli : 

Le poète est cet habile cinéaste qui réalise des images avec des mots. Des mots chargés de fragments de tableaux irradiant forte émotion, joie extrême, mélancolie passagère et surtout mystère sans fin.
Mots précieux, simples et recherchés, quand les moyens faramineux font toujours défaut. Un mot peut emmener très loin, créer des images et du rêve. Il est l’un des photogrammes sans fin du rêve. Car le premier film de tous les temps, qui n’avait pas besoin de premier tour de manivelle, est le rêve. Un film illimité, sans production ni équipe technique, au montage libre, inventif et échevelé, aux histoires personnelles et universelles. Film à énigmes, dénouées à l’aube de chaque matin du monde par l’interprétation perspicace de grands critiques qui ont de l’expérience à en revendre. Le rêve, un film jamais en noir et blanc, est projeté dans la tête, salle géode tapissée d’un écran sans hors-champ, illuminé de mille feux ; de chaque humain, de tous les êtres vivants qui sait ? Uniquement en soirée quand le soleil, ce projecteur à éclairage subtil, révélant un dégradé de couleurs justes, pour le bonheur des yeux fermés, fait place à la nuit, pas américaine, mais universelle. Chaque siècle accouche difficilement d’un poète unique. Alors que les faux, en nombre infini, occupent la place vacante, gribouillant des odes filmiques célébrant la haine, bouleversant l’intime conviction et salissant le sacré hélas ! Poétisant à tout vent, oubliant par obnubilation que le poète est rare et la poésie, une beauté harmonieuse qui s’éclipse parfois, pour un long moment, avant de réapparaître, furtive mais désirée comme un bel astre aux mille lumières projetant, comme l’avait rêvé René Clair, réalisateur de films sublimes : «Le silence est d’or», «Les belles de nuit», dans le firmament, cet écran sans fin, parsemé de «stars», un film magnifique qu’il faut se dépêcher de voir avant «que vienne le jour».
Ahmed Zir 

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/10/07/article.php?sid=139980&cid=49

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...