RSS

Le coup de bill’art du Soir Statue gigogne Par Kader Bakou

4 octobre 2012

Kader Bakou

Culture : Le coup de bill’art  Les gens qui passent près de la salle Ibn Khaldoun à Alger-Centre, peuvent remarquer que le monument d’Issiakhem est en train d’être restauré. 

Ce monument a été réalisé par M’hamed Issiakhem et une douzaine de collaborateurs, en 1978, à l’occasion des Jeux africains d’Alger. Mais sous ce monument se cache un autre monument qui, lui aussi, a une longue histoire. En effet, là se dressait «Le Pavois, le monuments aux morts» conçu par le sculpteur Paul-Maximilien Landowski, à la demande des autorités coloniales d’Alger, afin de célébrer le centenaire de la colonisation de l’Algérie (1930). C’est ce même sculpteur français d’origine polonaise qui avait réalisé (en 1931) la statue du Christ rédempteur sur le mont Corcovado dominant Rio de Janeiro, au Brésil. Le monument en marbre blanc à Alger était dédié à «la fraternité franco- algérienne» et aux «morts pour la France» des guerres de 1870, de 1914-18 et de la Deuxième Guerre mondiale (1939- 1945). Aujourd’hui, en jetant un coup d’œil à travers les fissures de l’œuvre d’Issiakhem, on peut voir les trois cavaliers portant un cercueil du monument réalisé par Landowski. On raconte qu’en 1978, Momo (Himoud Brahimi) «le fou de La Casbah», était venu veiller sur les lieux pour empêcher toute éventuelle détérioration de la sculpture en marbre blanc. Selon un artiste algérois, c’est M’hamed Issiakhem qui avait refusé de démolir le monument français en faisant remarquer : «Un artiste ne détruit jamais. Un artiste construit !».
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...