RSS

Suzanne au pays des merveilles : Cédric calme Si Mohamed

1 octobre 2012

Suzanne Amokrane

PUBLIE LE : 01-10-2012 | 00:00 | PAR SUZANNEAMOKRANE@YAHOO.FR

L’Algérien est impulsif de nature, c’est à la fois son défaut et sa qualité majeurs… Il est comme ça, réactionnaire, épidermique et imprévisible. Faut pas trop le chercher, car on le trouvera pour de bon. S’il réagit autrement dans une situation de pression extrême, on est en droit de se poser des questions sur la quantité d’ADN (Algerian Destructor Nature) qu’il renferme dans son sang. Ce n’est pas normal qu’un Algérien puisse se maîtriser devant ce qui peut paraître comme une injustice à son égard. Et ce que j’ai vu à la 93’ du match CSC-JSMB est révélateur du degré de mélange du sang contenu dans le corps du gardien des buts de Béjaïa, Cédric Si Mohamed. Au-delà de la décision de M. Helalchi de l’expulser, à une minute de la fin du temps additionnel, c’est la réaction de Cédric qui m’a le plus choquée. Malgré la pression du score et de l’enjeu, la tension extrême des derniers souffles du match, le mec n’a pas réagi avec la violence habituelle des footballeurs algériens. Il est juste resté étonné et désolé d’avoir subi une telle décision. Et pourtant, il avait toutes les raisons de mordre l’arbitre à la place du haut de son maillot. Le sourire aux lèvres, Cédric est allé expliquer calmement à l’arbitre qu’il s’était un peu précipité en sortant le deuxième carton, puis, il a rejoint le vestiaire, sans se bagarrer avec le reste du monde. Heureusement que ce n’était pas Chaouchi qui était à sa place. Il aurait donné un coup de tête à Helalchi en atteignant même Koffi Kodjia chez lui. Puis, il se serait bagarré avec tout Constantine, avant d’aller agresser les Libyens à Tripoli pour venger, dans la foulée, Djebbour et Kadhafi. Il aurait fait une révolution à lui seul, comme un Algérien et «va la dénouer toi» après ! Al hamdoullah, Rambo ne joue pas à la JSMB et surtout que samedi à Constantine, c’était le gentil Cédric qui avait pris le dessus sur Si Mohamed. Bénis soient tes parents de t’avoir mélangé ton sang et bravo pour ce comportement rare et exemplaire.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...