RSS

LE FOOT MEDIATIQUE / LE POURRISSEMENT

27 septembre 2012

Farid Talbi

  - 
Le foot du jeu de ballon rond ,  à la une  des problèmes infectes des sociétés  haineuses, malades,  incurables,  mises d’elles mêmes  en péril  culturel et  politique ,  en conscience  , mais  agitant en permanence le spectre de l’étranger comme bouc émissaire de leurs malheurs .
Dégueulasse et lâche  !  ……  .
Qui l’eut cru au vingt et unième siècle  ? La douloureuse situation de certains  peuplements  étrangers fixés sur le  continent mais d’origines non européennes , constamment pris pour cause  du déclin des fondements  pourris d’une société à l’évidence  suicidaire  . Ignominies qui ne provoquent pas  en proportion l’indignation à la mesure de l’injustice , même là ,  dans le sanctuaire  des émissions télé  ou écrits du sport   !
 C’est embêtant le verbiage tendancieux et  insidieux de ce commentateur sportif ,  pourtant  français exubérant , au cours des prestations opposées  d’un  belge  d’un côté, d’un  » français » en équivoque à perpet’   de l’autre ,lors de la dernière confrontation télévisée sur une chaine cablée , Chelsea/ New Castle …….
Il n’y en eut de louanges émerveillées , transes et trémolos  nirvana   que pour le belge qui n’a pas, en réalité, été exceptionnel . Benarfa , le « franco-tunisien » réussissait  pourtant des gestes de hautement talentueux     zappées par le bavard  . Dans certains cas d’espèce  , souvent  les  commentateurs vicelards  rappelleraient avec inisistance douteuse  une double origines , ici   »franco tunisien » , toujours ce Maghreb en point de mire à fustiger   .  Pourquoi  pas s’étendre aux africano-antillo-français, franco-polonais, italo-français , portugais, calédoniens on en finirait pas……?   Et puis , ces raccourcis à tout va , dans l’affectif qui du  »belge de Lille , frontière et lien de proximité » , même marmite . Comme une identité à singulariser larmoiera le baveux  …Car à l’évidence le commentateur  est un ignare sur le plan de l’analyse et compréhension  du comportement individuel du joueur talentueux,  au contexte d’un match de niveau technique relevé   .
Le Belge comme le  » franco-tunision-français-selon « , passent  l’adversaire, démarquent leurs partenaires, marquent des buts, soit  . Mais la manière est différente. Le premier force son petit gabarit râblais , un maniement de balle de leçons apprises d’école de foot . Du « raplapla »,  disgracieux, visionné deux fois de suite, lassant . Le « Tunisien »  qui se détache du « Français », en la circonstance, s’impliquera dans un autre tempérament : jouer et se jouer de l’adversaire , en y mêlant tout naturellement  le geste , le panache . Si l’un et l’autre sont souvent efficaces,  le Belge l’est en ouvrier émérite, le cousin en artiste magnifique, qui vous transporte le puriste  à l’extase  !
Une autre petite précision. les passements de jambes, les roulettes , à la portée de n’importe quel, néophyte,  ne constituent pas des dribbles comme on devrait le comprendre . Ces deux exercices ne provoquent pas le duel recherché de pleine provocation  , en phase dynamique de jeu, pour mettre, in extrémis  en déséquilibre, l’abversaire  au moyen d’un des multiples du jeu improvisé  et inné  du corps ( feintes) , et seulement celle qui s’impose à chaque cas de figures ( infinies)   . Un gestuelle particulière  qui provient de loin,  souvent acquise, précocement, en confrontation juvénile, sur terrain exigu , pression, technique appropriée, ambiance ludique exceptionnelle  au surpassement de l’enfant de la cité populaire, de la rue  . Benarfa de tempérament, inimitable  !
En Espagne, Benarfa aurait été materné pour devenir aujourd’hui un Di Stéfano, Puskas, avec quelques qualités individuelles en plus : la beauté admirable du geste , en permanence au service ed l’efficaté collective . En Espagne de Miro , Picasso, Messi à la baguette ,  Espagne qui a su faire de Grenade un musée civilisationnel illustrissime de culture, à ciel ouvert …
Quelles origines ? question idiote et superflue  !!!
Voilà donc Benarfa  vraiment mal parti pour pouvoir  affirmer sa passion d’authenticité à pratiquer l’art du football universel  !
Dommage  de jeter une telle  perle aux pourceaux !!
Farid  Talbi
( à mon vieil ami Smain K.)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...