RSS

HISTOIRE SANS TABOUS, DES PISTES POUR L’AVENIR DE HACHEMI DJIAR Se réconcilier avec soi-même avant d’aborder l’avenir

27 septembre 2012

1.LECTURE

Culture : VIENT DE PARAÎTRE CHEZ L’ANEP : L’ALGÉRIE : HISTOIRE SANS TABOUS, DES PISTES POUR L’AVENIR DE HACHEMI DJIAR
Se réconcilier avec soi-même avant d’aborder l’avenir

Le désormais ancien ministre Hachemi Djiar a fait plutôt appel à la science de l’histoire pour dessiner les contours de sa pensée sur les conditions actuelles de la jeunesse algérienne. 
Il a remonté l’Histoire jusqu’aux civilisations antiques ayant marqué l’Afrique du Nord et mobilisé ses populations de la préhistoire à nos jours, pour lui établir des repères. Sa réflexion, il l’a déclinée en un pavé, fait de deux tomes, de près de 1 400 pages, que vient d’éditer l’Agence nationale d’édition et de publicité (Anep). L’ouvrage est à découvrir dans le stand de l’éditeur au Salon international du livre d’Alger qui se déroule au palais des Expositions de la Safex. Une séance de vente-dédicace du livre, qui sera bientôt disponible chez les libraires, est prévue aujourd’hui à 14 h. Dans cet essai historique, intitulé L’Algérie : histoire sans tabous, des pistes pour l’avenir, Hachemi Djiar essaie d’«ouvrir des pistes de réflexion sur l’avenir des générations de jeunes en proie à tous les excès». Il invite les lecteurs à tirer les enseignements de l’histoire tumultueuse du peuple algérien pour se réconcilier, d’abord, avec lui-même et ensuite, aborder l’avenir et se faire la place qui lui sied dans le concert des nations. Hachemi Djiar, qui a eu à gérer plusieurs portefeuilles ministériels depuis l’accession d’Abdelaziz Bouteflika au pouvoir en 1999, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, la communication et enfin de la jeunesse et du sport, consacre ainsi une petite section à la réconciliation nationale et une autre aux réformes engagées par le président de la République. «Le projet démocratique fut précisé en 1999 à l’occasion de l’élection présidentielle, puis en 2004 à la faveur de la décision prise au plus haut niveau du pouvoir d’œuvrer à substituer la légitimité démocratique à la légitimité révolutionnaire. En date du 15 avril 2011, ledit projet entra dans une phase décisive de sa mise en œuvre à la faveur de l’annonce officielle de réformes politiques… Que signifient-elles ? Elles signifient d’abord que l’Etat postcolonial tel qu’il était compris et passé dans les mœurs, n’est plus désormais le protagoniste exclusif de l’intérêt général. Elles signifient aussi que les partis politiques, les syndicats et la presse voient leur droit de regard sur la vie institutionnelle consacré sans ambiguïté par la loi…», peut-on lire en page 1299.
L. H. 

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/09/27/article.php?sid=139640&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...