RSS

ÉCRITS ENTRE 1980 ET 1986 Que deviennent les mémoires de Bentobal ?

27 septembre 2012

Lakhdar Bentobal

Culture : 

Membre du Conseil national de la Révolution, ministre de l’Intérieur dans le premier GPRA puis dans le deuxième avant d’occuper le poste de ministre d’Etat sans portefeuille dans le troisième et affublé de «fauve» par Ferhat Abbas, comme pour souligner son poids dans les instances dirigeantes de la Révolution, il a néanmoins laissé des mémoires qui n’ont toujours pas vu le jour. 
Lyas Hallas – Alger ( Le Soir) – Tout ce qui s’écrit sur la guerre de Libération nationale (essais, mémoires, témoignages…) bénéficie en ce cinquantenaire de l’indépendance plutôt d’une large promotion. Les éditeurs algériens, français et mêmes américains s’arrachent les droits d’auteur à des textes parfois inutiles pour la compréhension de l’histoire de notre glorieuse Révolution. Le Salon international du livre d’Alger (Sila) dans sa 17e édition est venu avec son lot de nouveautés, mais les mémoires de Lakhdar Bentobal, Si Abdallah de son nom révolutionnaire, les plus attendus de tous, ont fait défaut. Ecrits dans les années 1980, ils sont toujours sous scellés. «J’ai travaillé de décembre 1980 jusqu’en juillet 1986 dans l’écriture des mémoires de Lakhdar Bentobal. Six ans de mise en parole, d’enregistrement et de transcription. Et, au bout du compte, ces mémoires ont été mis sous séquestre jusqu’à nos jours. Les responsables de la Société nationale d’édition et de diffusion (Sned) de l’époque ont exigé que tous les noms soient effacés parce que le texte touche aux intérêts de certaines personnalités influentes qui étaient alors au pouvoir et invalide ainsi leur légitimité», a déclaré l’historien Daho Djerbal en mai 2008, à l’occasion d’une conférence donnée au Centre culturel français de Constantine (lire Le Soir d’Algérie du 22 mai 2008). En 2008, Lakhdar Bentobal était encore vivant. Selon Daho Djerbal, «c’est la famille de Si Abdallah qui a la mainmise sur ses mémoires». Bentobal, a-t-il indiqué, avait confié à ses enfants de les publier après sa mort. Il est décédé le 22 août 2010 à l’âge 87 ans des suites d’une longue maladie. Il y a maintenant plus de deux ans. Lakhdar Bentobal – pour reprendre une expression de Ferhat Abbas – était l’un des «fauves» qui tenaient le pouvoir au sein du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) avec Krim Belkacem et Abdelhafid Boussouf. Ses mémoires, déclinés en deux tomes, contiennent beaucoup de vérités, notamment sur l’assassinat de Abane Ramdane. Le récit de Bentobal, a précisé Daho Djerbal, s’arrête en juillet 1962, à la prise du pouvoir par l’armée des frontières. La maladie, a-t-il dit, l’avait contraint à cesser de parler. S’il n’a pas eu à occuper des fonctions politiques après l’indépendance, il aura en tout cas révélé beaucoup de choses sur son activité militante au PPA et son bras armé, l’Organisation spéciale (OS), sur l’histoire de la Wilaya II historique où il a eu à diriger une zone sous le commandement Zighoud Youcef, sur les négociations avec la France aux Rousses, près de la frontière franco-suisse, du 11-19 février 1962, puis à Evian en mars, et qui aboutiront à un cessez-le-feu puis à l’indépendance le 5 juillet 1962.
L. H. 

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/09/27/article.php?sid=139644&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...