RSS

Quand le FLN… Par Youcef Ferhi (*)

25 septembre 2012

Contributions

Contribution : 

A la suite de l’article «Quand le FLN virait les compétences !» de Mehdi Mehenni paru au bas de la page 5 dans Le Soir d’Algérie du 19 septembre, certaines précisions gagneraient à être connues de vos lecteurs.
1°/ Suite à un communiqué du BP du FLN paru dans El Moudjahid, organe central du parti FLN (n°130 du 1er juin 1963) et «Dans le cadre de la réorganisation de la presse du parti FLN», Salah Louanchi, directeur depuis juillet 1962 d’ Al Chaâb, cède son fauteuil à Abdelaziz Zerdani qui le cédera lui-même plus tard le 31 octobre 1963 à Djamil Bendimered. Jacques Vergès, Djamila Bouhired et Zohra Drif co-directeurs de Révolution Africaine depuis février 1963 cèdent leur fauteuil à Mohamed Harbi qui le cédera lui-même plus tard le 24 septembre 1964 à Amar Ouzeguane.
2°/ Salah Louanchi a été élu député de Tizi Ouzou à la suite des élections du 20 septembre 1962. A l’Assemblée nationale constituante, il a été membre de la commission de la législation. Dès le 8 janvier 1964, il fera partie de la commission de préparation du congrès du FLN et particulièrement de la sous-commission chargée des problèmes économiques et sociaux et dont il fut le rapporteur. Il fut par ailleurs membre du Comité central du FLN et l’un des responsables de la Commission centrale d’orientation (CCO).
3°/ Le 2 décembre 1964, Salah Louanchi est promu directeur général de l’information (DGI) à la présidence de la République avec rang de ministre, le poste de ministre de l’Information avait été supprimé dans le gouvernement Ben Bella du 2 décembre 1964. La passation des pouvoirs entre le ministre de l’Orientation, M. Cherif Belkacem, dont dépendait l’information et la direction générale de l’information, eut lieu le 16 décembre 1964.
4°/ Parallèlement à ses tâches à la DGI, Salah Louanchi continuera à participer à la préparation et à l’élaboration des comités centraux de février et juin 1965. C’est lui qui rédigera le discours pour Ben Bella le 1er Mai 1965 pour la fête du travail.
5°/ Le 19 juin 1965, Salah Louanchi, alors vice-président de l’Assemblée nationale, va se «planquer». Il réapparaîtra le 14 juillet 1965 pour la «passation » des consignes avec le nouveau ministre de l’Information, Bachir Boumaza.
6°/ Salah Louanchi tenait à protéger les journalistes. C’est lui qui prit l’initiative, le 22 septembre 1962, de créer le Syndicat des journalistes algériens (SJA). Il mit sur pied le comité composé de M’hamed Ben Mehal pour l’APS, Larbi Bessaï et Mahmoud Djillali pour la RTA, Mohamed El Mili pour El Moudjahid, organe central du FLN, Boualem Khalfa pour Alger Républicain, Salah Louanchi et Serge Michel pour Al Chaâb.
7°/ La dernière image que j’ai gardée de Salah Louanchi est celle d’un militant sincère du FLN qui était revenu au parti du FLN d’abord comme secrétaire du Comité central du FLN en 1979, puis comme membre du secrétariat permanent du Comité central chargé de la commission des finances. Salah Louanchi et Serge Michel, deux grands frères qui m’ont aidé à faire mes premiers pas dans le dédale de l’information. L’ingratitude semble faire partie de nos gênes. Quand vous êtes en haut, on vous adule, on vous envie. Dès que vous descendez du piédestal, malheur à vous, c’est l’oubli total pour ne pas dire le mépris total !
Y. F.
(*) A participé à la création, en 1962, d’ Al Chaâb, en 1964 d’ Alger ce soir et fondateur en 1965 d’ Algérie Actualité.

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/09/25/article.php?sid=139548&cid=41

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...