RSS

Algérie, capitale Adrar Par Kader Bakou

25 septembre 2012

Kader Bakou

Culture : Le coup de bill’art du Soir

En cette année du futur, l’Algérie est devenue un pays développé dans le vrai sens du terme. Les photos satellites météo montrent un pays verdoyant.
Le Sahara est non seulement le grenier à blé de la Méditerranée, mais aussi le poumon de l’Afrique et du bassin méditerranéen avec son immense forêt vierge. La région de Tamanrasset est réputée pour sa végétation tropicale. La canicule et les coups de sirocco ne sont plus que des souvenirs. L’expérience algérienne dans la lutte contre le désert et la désertification est maintenant appliquée partout, notamment en Australie, où elle a donné des résultats appréciables. «Sahara paradise» (c’est le nom de la méthode algérienne) comporte plusieurs étapes. Au début, les spécialistes procèdent à une minutieuse sélection des plantes (arbres, herbes, fleurs…) qui conviennent le mieux à la nature du climat (méditerranéen, tropical, continental…) de la région. Ils sélectionnent, ensuite, les plantes qui résistent le mieux à la rudesse de son climat connu par ses écarts de températures entre le jour et la nuit. La préférence va surtout à celles qui ont la capacité de se multiplier d’elles-mêmes grâce aux graines tombés par terre ou emportées par le vent. Les avions ont presque toujours lancé la mort à partir du ciel. L’Algérie a inventé l’aviation qui sème la vie à tous vents. Des avions long courriers survolent le désert. Grâce à un ingénieux système, elles «bombardent » le sol de milliers de graines de différentes plantes. Chaque escadrille a un espace bien déterminé. La première escadrille est immédiatement suivie par une autre escadrille d’avions-citernes qui arrose le territoire où sont tombés les milliers (parfois millions) de graines. Les bombardiers des eaux vont ensuite effectuer une moyenne d’une sortie par semaine. C’est en résumé ainsi que l’Algérie a vaincu le désert et contribué à la lutte contre le réchauffement climatique. Mais l’Algérie de cette année du futur dont la capitale est Adrar a aussi innové dans le domaine culturel. En effet, c’est le premier pays au monde à lancer l’idée d’une capitale culturelle aux côtés de capitales politiques (administratives) et économiques. L’Algérie en cette année du futur a deux capitales culturelles. Au nord, Alger est un phare qui rayonne «culturellement» sur la région méditerranéenne. Au sud, Tamanrasset est devenue la capitale permanente de la culture africaine, réputée par ses nombreux festivals dont celui des arts nègres et africains. Mais, cette année du futur est encore loin…
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/09/25/article.php?sid=139544&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...