RSS

Visions et élucubrations d’un vieux sage devenu fou par Salim Metref

20 septembre 2012

Salim Metref

Le jour se lève. Le vieux fou se réveille d’un profond sommeil et demande à boire. De l’eau. Il parle à son entourage de ses visions et de ses rêves. Il raconte ses plus récentes élucubrations. Il dit aussi : Dieu décidera! 

Il raconte ce qui lui semble être l’an 2026. C’est le mois d’avril, dit-il. L’atmosphère dans cette ville brumeuse est plutôt maussade. Alger croule sous le poids des détritus. La grève des éboueurs dure depuis plus de deux mois et le conflit n’est toujours pas résolu. L’exaspération des habitants est à son comble. Les députés ont voté une motion de censure du gouvernement qui risque à tout moment de tomber. L’instauration du régime parlementaire a permis aux députés de découvrir les vertus et les exigences du débat démocratique. L’année a ici aussi et comme partout ailleurs dans le monde mal commencé. Depuis que la production de pétrole a chuté, les recettes se sont considérablement réduites mais le pragmatisme économique s’est imposé à tous. Le gaspillage a été sévèrement combattu. La bataille pour l’autosuffisance alimentaire a été enfin gagnée. Les cours du blé sur le marché mondial se sont enflammés. Les céréales sont devenues le nouvel or vers lequel se sont rués tous les spéculateurs que compte la planète et la moindre tonne de cette denrée devenue rare est convoitée par tous. Les perturbations climatiques survenues dans le monde ont grandement réduit la production alimentaire et même les pays réputés être le grenier de la planète suffisent à peine à nourrir leurs populations. Les terres fertiles se sont considérablement réduites et les pluies sont devenues rares et dévastatrices. Des millions de km2 de terres jadis fécondes sont devenues subitement arides notamment en Europe et aux Etats-Unis. Un phénomène récurrent se produit. Les terres deviennent de couleur rouge et sont imprégnées d’oxyde de Fer qui empêche toute végétation. Les forages s’avèrent inutiles tant les terres se sont subitement vidées de leurs eaux sous-terraines. L’eau douce commence à manquer. La disparition de la calotte glaciaire a provoqué de nombreuses inondations et des territoires entiers ont été engloutis. Le déplacement de millions de personnes a été induit. L’Europe n’est plus en paix et les partis d’extrême droite ont partout remporté les élections et accédé au pouvoir. A Paris, c’est la grisaille.

L’Europe politique et économique n’existe plus. Les parisiens ont retrouvé leur monnaie, le Franc. La crise économique a tout cassé. L’agriculture est en ruine tout comme l’industrie et le chômage est devenu endémique. Le cours de l’histoire s’est inversé et depuis le retour des nationalistes aux commandes, la reconstitution de la classe paysanne s’est amorcée du fait notamment du déclin des villes et de la mort de l’industrie et du secteur tertiaire. Les bulles immobilières ont implosé et des millions de logements ne trouvent plus acquéreurs. La géopolitique de l’Europe s’est depuis quelques années reconfigurée en deux blocs distincts dont les intérêts vitaux convergent. La ligne de démarcation passe symboliquement et de nouveau par Berlin. Des gouvernements nationalistes issus des anciens partis communistes se sont installés à l’Est et des gouvernements nationalistes, issus de la mouvance de l’extrême droite, à l’Ouest. Les accidents nucléaires se sont multipliés ces dernières années rendant nécessaires la recherche et la mise en place d’énergies alternatives. Face au déferlement de la pauvreté et à une extraordinaire détérioration de l’environnement, la pensée écologiste a partout progressé et a imposé l’émergence d’une économie solidaire et la sortie définitive du nucléaire. Deux pôles politiques majeurs existent en Occident. Les nationalistes dont l’influence est catalysée par la propagation de la misère mais aussi par le désir fou et messianique du retour « aux origines » sont au pouvoir et les pacifistes militants anti-nucléaires et partisans de la solidarité et du partage. Parmi ces derniers, de nombreux ont émigré vers les pays d’Amérique Latine mais aussi vers les pays musulmans. L’Europe a renoué avec l’antisémitisme et l’islamophobie s’est considérablement développée. La primauté est aux blancs et la résurgence du Christianisme portée notamment par l’activisme des Evangélistes a fait se remplir les églises de millions de fidèles. La majorité des personnes d’origine étrangère a quitté le vieux continent et nombreux sont ceux qui ont choisi de retourner dans leurs pays d’origine.

En Palestine, la résolution 242 du Conseil de Sécurité, votée le 22 novembre 1967, a été appliquée et deux états distincts coexistent tant bien que mal. Aux Etats-Unis la crise a atteint son paroxysme. Les anti-fédéralistes ont pris le pouvoir et les Etats du Sud ont proclamé leur indépendance et ont quitté l’union. Depuis le départ prématuré des deux derniers présidents américains, les élections ont été suspendues et un conseil des sages représentant les états restés fidèles à la bannière étoilée gèrent tant bien que mal les affaires de ce qui reste des Etats-Unis d’Amérique. Le Sud riche en pétrole domine l’ensemble des Etats-Unis. Wall Street tout comme les autres grandes places financières de la planète a disparu. Les activités des organisations extrémistes redoublent de férocité et les minorités subissent de plein fouet la prolifération de l’intolérance. Mais du fait du rapport démographique, des milices d’auto-défense afro-américaines et hispaniques se sont constituées et affrontent les phalanges blanches. Le siège des Nations-Unis a été fermé. Le Canada voisin est également dominé par les partis d’extrême droite. Le Québec libre a finalement proclamé son indépendance et les régions anglophones ont fait jonction avec leurs sœurs voisines américaines. L’Union des Etats d’Amérique du Sud a été créée. Cette région est devenue une enclave de prospérité, de stabilité et de coexistence pacifique. Les conflits latents ont été tous résolus par les gouvernements en place et la rupture économique avec les Etats-Unis s’est avérée payante. Le brassage très ancien de populations d’origines diverses et une histoire bien particulière ont empêché l’émergence de la discorde. L’Asie est depuis longtemps rentrée en récession et la Chine n’arrive plus à soutenir son extraordinaire potentiel de croissance. Le ralentissement de l’économie mondiale n’a pas épargné ce pays qui a revu ses ambitions à la baisse et qui doit aussi gérer les exigences démocratiques des nouvelles générations de chinois. Le Japon ne s’est toujours pas remis de la catastrophe de Fukushima dont les effets ravageurs se sont finalement avérés plus graves que ceux prévus. Le reste du continent est entré en hibernation. L’économie de l’Inde tourne au ralenti. La tentative ratée, de l’année 2013, de destruction des sites stratégiques iraniens a laissé des traces. Grace à ses forces balistiques, ce pays a réussi à se défendre et à étendre son influence. L’Armée iranienne occupe désormais la Syrie et Baghdâd a signé un pacte d’assistance mutuelle avec Téhéran. Israël a connu de graves troubles internes et des affrontements violents opposent quotidiennement et depuis de nombreuses années partisans et adversaires de la paix. Depuis que les intérêts stratégiques des Etats-Unis sont devenus incompatibles avec ceux d’Israël, les relations diplomatiques ont été rompues entre ces deux pays. La montée de l’antisémitisme en Europe et aux Etats-Unis où de nombreux pogroms ont eu lieu, a provoqué des flux migratoires importants et cette nouvelle pression démographique a induit de graves problèmes économiques. L’apport financier de la diaspora s’est considérablement réduit et ce pays dépêche régulièrement des émissaires dans de nombreux pays pour obtenir de l‘aide. De nombreux juifs invoquent désormais l’Andalousie et font l’éloge de ces musulmans qui les ont si bien accueillis en Afrique du Nord. Certains sont retournés au Maghreb et essayent d’obtenir la protection des musulmans. Ces derniers exigent le rétablissement du pèlerinage à la Mosquée d’El-Aqsa, qui reste l’un des lieux les plus sacrés de l’Islam et qui demeure toujours l’épicentre du conflit judéo-musulman. Bien que divisée en deux, Jérusalem subit toujours les assauts de fanatiques israéliens qui continuent d’invoquer mille et un prétextes pour détruire ce lieu saint de l’Islam. Grâce à l’aide solidaire de pays riches de la région, Gaza est devenue une région prospère et extrêmement développée. Tout comme la Cisjordanie. Le Maghreb a connu également de graves troubles. La crise est également passée par là et la région a chèrement payé les années de gaspillage, de corruption et de gabegie. La monarchie a été restaurée en Libye. Le Royaume du Maroc et l’Algérie se sont finalement réconciliés. La Tunisie est redevenue un pays paisible. L’ensemble des pays du Maghreb est dirigé par des gouvernements issus de partis islamistes qui ont tous parfaitement intégré les règles de l’alternance démocratique. En Algérie, des partis exclus depuis les événements tragiques vécus par ce pays ont réintégré progressivement la scène politique, remporté de nombreuses élections et réussi à faire élire de nombreux députés à l’assemblée nationale.

Le tournant politique majeur a eu lieu en 2014. Un inconnu du sérail politique a été élu Président de la République. Grâce à son prédécesseur qui a réussi la prouesse de dompter enfin les antagonismes algériens et de neutraliser les démons qui depuis l’indépendance n’ont cessé d’agiter ce pays. Il n’y a eu finalement ni dynastie, ni royaume et ni féodalité. Et ce personnage vit toujours de vieux jours, entouré de ses proches et répétant à ceux qui lui rendent visite : « Dieu m’est témoin, j’ai fait ce que j’ai pu ». Ces paroles rappelèrent celles célèbres prononcées en début d’exercice de la magistrature suprême en direction de ceux qui, violant sans cesse les lois de la République et abusant de leurs pouvoirs, faisaient rentrer des containers de marchandises sans les faire contrôler par les douanes : « Ce n’est pas du génie, leur asséna-t-il ! »

Les pays musulmans connaissent enfin la paix chez eux et découvrent les joies de la prospérité partagée. Les flux migratoires se sont, du fait des crises économiques, inversés. Bien avant l’arrivée des nationalistes en Europe et des anti-fédéralistes aux Etats-Unis, les jeunes issus des pays musulmans ne quittent plus leurs pays qui, ironie du sort, subissent à leur tour la pression de nombreuses communautés qui viennent solliciter du travail et la protection de l’Islam. Il faut dire qu’en Europe et aux Etats-Unis, parallèlement à l’islamophobie qui se développe sous forme de propos malveillants, d’actes hostiles gratuits, de profanation de lieux de culte et de cimetières et de pseudo performances artistiques, un phénomène important et significatif de conversions à l’Islam est apparu. Des centaines de milliers de personnes se déclarent ouvertement avoir embrassé l’Islam même dans les régions réputées très ancrées dans les traditions du Catholicisme et du Protestantisme. La conférence des pays islamiques s’est érigée en confédération des Etats Musulmans. Une ligne de coopération solidaire s’est créée de Tanger à Djakarta. Et cet axe du bien répond parfois aux sollicitations de pays européens en crise. Il faut aider parfois même ceux qui vous insultent ! Malgré leur sensible diminution, les réserves énergétiques fossiles se concentrent toujours dans cette région du globe terrestre qui reste et demeure florissante. La nuit est déjà là. Le vieux sage accomplit ses dernières prières. Verra-t-il ce soir peut-être d’autres choses ?

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...