RSS

ABD AL-RAHMAN III, KHALIFE DE CORDOUE, DE JOSIANE LAHLOU Du statut d’émir à celui de calife

12 septembre 2012

LITTERATURE

Culture : EN LIBRAIRIE

Khalife de Cordoue, Abderrahmane III (912-961) a marqué l’histoire de l’Andalousie. Pendant près d’un demi-siècle, il fut le prince le plus puissant de la péninsule Ibérique. 
C’est à ce personnage que s’intéresse Josiane Lahlou dans sa dernière livraison. A travers une écriture romancée et un style fluide, l’auteure nous entraîne du côté de Guadalquivir, dans les splendeurs d’El- Andalous du Xe siècle. Né en 912, trois semaines après la mort de son père, Abderrahmane III est élevé et choyé par son grand-père qui choisit d’en faire le futur émir. Un costume que l’héritier enfile dès son plus jeune âge. «Les chroniqueurs qui entourent les omeyyades ne tarissent pas d’éloges à son sujet… Il est doué d’humour, de perspicacité, il a de l’esprit et de la ténacité. Il n’est pas grand, un peu trapu, ses traits sont réguliers et ses cheveux blonds roux sont teints en noir probablement dans un but politique. Emir de Cordoue, avec une ascendance chrétienne du côté maternel, il préfère ne pas se différencier de la majorité du peuple musulman qu’il dirige. Il n’a en lui aucun fanatisme. Une grande tolérance lui permet de se concilier avec les juifs et les chrétiens… Il sait aussi défendre l’Andalousie, son royaume, et son peuple l’apprécie pour ses initiatives dans ce domaine » (P. 23). Redoutable chef de guerre, il se lance en 914 dans une lutte contre le terrible Ibn Hafsun qui finira par tirer sa révérence des suites d’une maladie en 917. Abderrahmane III ordonne d’exhumer ses restes et de les expédier à Cordoue pour les clouer sur une potence entre les corps de deux de ses fils, Sulaiman et Hakam. En 929, l’émir coupe les ponts avec le khalifat de Baghdad, se proclame khalife et se surnomme Al-Nasir Lidin Allah. Il s’inspire du prénom de sa favorite pour construire la splendide cité Madinat Al- Zahra, restaure l’autorité des omeyyades et réhabilite la vie culturelle. Josiane Lahlou est née en 1936. Elle a publié une dizaine de romans historiques autour des rois numides et de l’Andalousie.
Sabrinal
Abd Al-Rahmane III, khalife de Cordoue, de Josiane Lahlou. Editions Dalimen, 2012, 118 pages.

Source de cet article :

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...