RSS

Terre des hommes… Par Kader Bakou

5 septembre 2012

Non classé

Culture : Le coup de bill’art du Soir

Athmane Damerdji est toujours décidé à écrire son livre sur l’unité des hommes-grenouilles du FLN durant la guerre de Libération. Le moudjahid, qui a fait parie de cette unité spéciale formée en Egypte, se basera sur son «journal secret» écrit durant les faits et dont même ses compagnons ignoraient l’existence. 
La Télévision algérienne a diffusé la semaine dernière les deux épisodes du film documentaire Mouhima laha ridjal (une mission qui a ses hommes) consacrée à cette épopée méconnue de la Révolution algérienne. Durant la guerre de Libération nationale, les dirigeants du FLN ont eu l’idée de créer une unité spéciale d’hommes-grenouilles dont la mission principale était de saboter des navires de guerre français dans les bases navales de Toulon et de Mers-El-Kebir. Les hommes de ce commando avaient suivi une formation intensive à Alexandrie. Après l’agression tripartite (France, Grande-Bretagne et Israël) de 1956 contre l’Egypte, les membres de cette unité se sont portés volontaires pour déminer les ports égyptiens. Les services de renseignements français ayant appris l’existence de cette unité, la mission a été annulée. Mais les membres du commando ne sont pas restés inactifs. En effet, ils ont, entre autres, participé à des opérations militaires contre des unités de l’armée française dans la région de Djanet. Le film documentaire Mouhima laha ridjal montre Damerdji et certains de ses compagnons, notamment des Touareg, retournant cinquante années plus tard sur le théâtre d’une importante opération. Les camions de l’armée française endommagés lors de l’opération gisent toujours au milieu des sables. Athmane Damerdji et ses compagnons ont ensuite formé d’autres hommes-grenouilles à Nador, au Maroc. La mission principale pour laquelle a été formée cette unité spéciale n’a pas eu lieu. Mais son existence a mobilisé l’armée et la marine françaises tout le long du littoral algérien et français. Le livre de Atkmane Damerdji permettra de mieux connaître cette épopée de la guerre de Libération nationale.
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

Source de cet article :

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...