RSS

Vu tôt par El-Guellil

3 septembre 2012

El-Guellil

T ôt le matin, j’ai vu un individu à l’allure fière exhibant une chevelure exagérément gominée. Ma curiosité m’a poussé à un panoramique vertical de haut en bas sur le personnage. Ce balayage s’est arrêté sur sa paire de pompes. 

Des souliers en bon état mais dégueulasses. Un simple coup de chiffon les aurait lustrés. Mais sa tête était trop gominée. L’étanchéité sur ce qui lui servait comme porte-tignasse était telle qu’aucune logique ne pouvait se frayer un chemin.

A propos de chemin, sur ma route il m’était impossible de marcher en ligne droite. Il me fallait sauter pour éviter une flaque d’eau boueuse, ou zigzaguer sur le terrain du combattant qui devait me mener à mon travail. Les voitures, elles, souffraient le martyre pour éviter les crevasses, les fosses et les nids-de-poule.

Mais quel rapport avec la gomina et les godasses de mon personnage premier ? C’est tout simplement que sur ce même circuit, une équipe de travailleurs taillaient les arbres leur donnant une allure plus élégante. Une autre équipe, elle, sous une pluie fine badigeonnait les bordures de trottoirs tant mal que mal. Même ma grand-mère en rirait. Agitation anormale.

On travaille même les jours fériés. C’est qu’il doit se préparer quelque chose d’important qui concerne des gens important qui doivent discuter de sujets importants. Le moment est bien choisi car la plèbe est occupée à mastiquer ce qui lui reste d’économie ramadhanesque.

Tôt le matin, j’ai vu des carrés de pelouse importés de je ne sais quelle blida pour « verdurer » bladi le temps d’un événement important. J’ai vu et j’aurais aimé pour une fois être aveugle, non voyant acceptant l’intention et l’attention qui est accordée à ma ville à l’occasion de ce grand événement… Il coûtera ce qu’il coûtera et ma ville goûtera ce qu’elle a toujours goûté… le manque de tout.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...