RSS

Un parti sans idéologie ? Le «ghoulisme» en marche Par Maâmar Farah

31 août 2012

Maâmar FARAH

Un parti sans idéologie ?  Le «ghoulisme» en marche   Par Maâmar Farah dans Maâmar FARAH Amar-Ghoul-300x238Actualités : LE BONJOUR DU «SOIR»

Amar Ghoul, qu’on dit promis à un bel avenir politique, vient de déclarer : «Il n’y a plus d’idéologies !» Et cela, «depuis la fin de la guerre froide et la chute du Mur de Berlin». Créer un parti sans idéologie, on voudrait bien voir ça ! 
Pourtant, il nous semble que la guerre froide… chauffe du côté de la Syrie. Alors que si le Mur de Berlin est tombé, un autre vient d’être érigé entre la Palestine occupée et la Palestine sous contrôle militaire. L’idéologie n’a jamais été aussi présente : l’ultralibéralisme en est une, qui réduit à l’esclavage des peuples entiers et menace même l’existence des Etats (cas de la Grèce). Et s’y opposer, c’est aussi de l’idéologie. Malgré lui, M. Ghoul devra faire des choix fondamentaux. Et s’il veut occulter ce débat hautement idéologique, il vaut mieux qu’il aille gérer une station-service sur l’autoroute… Une de ces stations qu’il a oublié d’édifier en temps voulu lorsqu’il se revendiquait de… l’idéologie islamiste !
maamarfarah20@yahoo.fr
«C’est très reposant d’être sourd. On ne vous dit que l’essentiel.»
(Sacha Guitry)

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/08/30/article.php?sid=138502&cid=2

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “Un parti sans idéologie ? Le «ghoulisme» en marche Par Maâmar Farah”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Amar Ghoul (عمار غول), né le 21 février 1961, est un homme politique algérien.
    Biographie

    Amar Ghoul est né dans la wilaya d’Ain Defla. Il obtient son bac de mathématique au lycée de Miliana en 1980. En 1986, il occupe le poste d’ingénieur d’État en Génie civil à Rouiba (ع ن). Il continue ses études ou il obtient un DEA en génie nucléaire. En 1989, il part pour la France ou il obtient en 1991 un doctorat en génie nucléaire. En 1998, il est diplômé à Oran où il est fait docteur d’État en génie mécanique.
    Sur le plan politique, il est élu en 1997 député à l’Assemblée populaire nationale pour le MSP. Il devient très vite président du groupe parlementaire.
    Aujourd’hui, il fait partie du gouvernement algérien en tant que ministre des Travaux publics.
    L’Autoroute Est-Ouest

    Resté jusqu’ici à l’ombre du scandale, le directeur des nouveaux programmes (DNP) relevant de l’Agence nationale des autoroutes, Mohamed Khelladi, jette un pavé dans la mare en accusant gravement le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, dans l’une des plus grosses affaires de corruption. Cité comme témoin, le responsable, un ancien officier de la Gendarmerie nationale, a participé non seulement à l’enquête préliminaire dirigée par les officiers de police judiciaire dépendant du Département du renseignement et de la sécurité (DRS) en révélant des informations compromettantes sur certains responsables du ministère des Travaux publics, mais également sur les sociétés chinoises et japonaises qui ont décroché les marchés1.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Amar Ghoul (عمار غول), né le 21 février 1961, est un homme politique algérien.
    Biographie

    Amar Ghoul est né dans la wilaya d’Ain Defla. Il obtient son bac de mathématique au lycée de Miliana en 1980. En 1986, il occupe le poste d’ingénieur d’État en Génie civil à Rouiba (ع ن). Il continue ses études ou il obtient un DEA en génie nucléaire. En 1989, il part pour la France ou il obtient en 1991 un doctorat en génie nucléaire. En 1998, il est diplômé à Oran où il est fait docteur d’État en génie mécanique.
    Sur le plan politique, il est élu en 1997 député à l’Assemblée populaire nationale pour le MSP. Il devient très vite président du groupe parlementaire.
    Aujourd’hui, il fait partie du gouvernement algérien en tant que ministre des Travaux publics.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...