RSS

Israa par El-Guellil

30 août 2012

El-Guellil

 

Evocation de départ. Elle a sa part de poésie lorsqu’elle nous accompagne dans nos déplacements. Une valise éveille tout de suite l’idée de voyage et même d’errance. Qu’y a-t-il dans une valise ? De la place, bien sûr ! Posez cette question à la première personne qui passe. Peu nombreuses seront celles qui vous donneront la bonne réponse. Et pourtant, c’est pour la place qu’elle nous offre que l’on achète une valise. De la place ! C’est ce qui nous manque à chaque instant, partout. Ainsi donc, quand nous voulons faire nos valises, on arrive vite à la conclusion qu’il y a trop de choses. Ça ne fermera jamais… Vous avez droit à votre première valise à votre naissance. C’est la maman qui la prépare pour vous, nourrisson qui vient à la vie en pleurant. Au fait, pourquoi n’arrivons-nous pas à la vie en riant à pleins poumons? Triste voyage donc cette vie ? On défait la valise à votre place dans un lieu, un espace, une ville et un pays que vous n’avez pas choisis. Nombreux s’y habituent, d’autres préfèrent faire leur valise et la poser ailleurs. Mohamed, prends ta valise ! Là, vous commencez à recevoir vos amis, vos voisins. Et si jamais vous ne les aidez pas à remplir leurs valises pour retourner au bled, vous devenez un sale émigré. Votre valeur est en rapport avec la taille de leur valise. Quand vous arrivez au bled, c’est kif-kif. «Car on ne dit pas combien de temps ghab, mais on s’intéresse à ouach jab». Pour la fille de chez nous, la valise est une autre histoire. Elle présage un autre voyage. Très jeune déjà, sa maman commence à la lui préparer. Cela s’appelle, selon la région, «chohra» ou le «jhaz». Et c’est plein de valises qu’elle arrive chez l’époux pour le voyage qu’elle a choisi ou qu’on lui a imposé. Quelquefois, avant d’avoir déballé tous ses bagages, elle prend sa valise: on parlera de mektoub. La valise devient ainsi une véritable trame symbolique qui propose au regard un véritable voyage, à travers notre jungle.

Alors, dans mes bras, bébé ! Débarrasse ta vie-valise de ce qui l’encombre, puisse-t-elle bien se refermer et te faciliter le voyage ! Mais que redire de la valise que prépare la femme avant de rejoindre une clinique ? Valise qui, par ses effets accueillera le nouveau-né. Israa, tu es la bienvenue, fille à la chevelure de soie.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...