RSS

Et un ticket, un, pour le paradis par Moncef Wafi

23 août 2012

Moncef Wafi

Un milliard d’euros. Pas un dourou de plus ni de moins, c’est promis, juré. Et puis c’est quoi un milliard de malheureux euros pour la grandeur et la notoriété de tout un peuple. Hein ! Je vous le pose en mille. Si vous n’êtes pas d’accord, c’est que vous êtes peut-être de ceux qui mangent le mois. Si vous dites que c’est du gaspillage, c’est que vous avez une autre chapelle où prier. Si vous dites que c’est inutile que la colère de Dieu s’abat sur vous. Un milliard d’euros pour une mosquée. Et pas n’importe quelle mosquée. Et puis, on ne chipote pas sur le prix du ticket d’entrée au paradis. Quand on peut payer, il faut pas jouer aux pingres. Il faut être grand seigneur et en mettre plein les yeux aux voisins qui nous épient du haut des frontières. Ils vont mourir noyés dans leur jalousie quand ils vont voir ce minaret chatouiller les nuages et l’appel à la prière qui sera entendu jusqu’à Marseille. C’est moi qui vous le dis, parole de Chinois. L’homme a voulu laisser une trace de son passage dans ce bas monde, ce n’est que justice, il a tant fait à ce pays qu’on le célèbre chaque jour avec des feux de joie allumés un peu partout dans l’Algérie d’en bas. Dans l’arrière-pays où l’indépendance n’a pas encore été célébrée. Et pour les mauvaises langues qui chuchotent que c’est pour son ego démesuré, je répondrai simplement qu’il n’était même pas présent à la cérémonie de lancement des travaux. Et la mosquée ne porte même pas son nom. Voilà qui est dit sauf si quelque part on prépare déjà une débaptisation. Et là, je vous laisse à votre conscience. C’est vrai, me diriez-vous, que ce milliard d’euros aurait pu servir ailleurs. Oui, mais où ? Dites-moi seulement où et je vous donnerai raison. Où vous mettez le doigt, vous touchez la corruption. Elle est présente partout, sur le bitume, dans l’air et le sous-sol. Donc investir un peu d’argent dans le divin, peut-être que les gens réfléchiront par deux fois avant de goûter au miel défendu. Et en plus, l’Algérie est un pays musulman, c’est pas moi qui le dis, c’est la Constitution. Et puis, y’a qu’à voir les mosquées remplies le jour du Seigneur pour avoir une idée de la dévotion toute caricaturale de l’Algérien qui, une fois son devoir religieux accompli les larmes aux yeux, n’hésite pas à allumer un brasier autour de lui. En chaque Algérien, sommeille un Néron en puissance. C’est vous dire qu’il faudra plus que la plus grande mosquée d’Afrique et le plus grand minaret du monde pour laver nos pêchés. Et cette mosquée sera là pour l’éternité, un legs pour les prochaines générations à défaut de pétrole ou de gaz. Ils pourront toujours lever la tête au ciel et maudire leurs ancêtres qui ne leur ont laissé qu’un pays vide au ventre creux et une échelle vers Dieu.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...