RSS

Pour un bout de trottoir Par Maâmar Farah

22 août 2012

Maâmar FARAH

Actualités : LE BONJOUR DU «SOIR»

Dans le temps, nous étions toujours choqués de voir des gosses errant dans les rues à l’heure de l’école ou vendant des cigarettes aux coins des rues. Aujourd’hui, l’enfant algérien ne rêve que d’une chose : prendre la barque et aller de l’autre côté. 
Et quand il ne peut pas le faire, il n’a qu’une idée en tête : jeter cartable et cahiers et courir vers le trottoir pour y installer son «commerce». On peut aussi le trouver derrière un kiosque de fortune, sur les routes à grande circulation. Ou devant un charriot surchargé de fruits et légumes. Ou conduisant un troupeau de moutons dans la steppe, sous le soleil brûlant et le froid sibérien… Les bénéficiaires de l’Ansej ne sont pas mieux lotis : après les illusions, vient l’heure du remboursement et du dépôt de bilan pour l’immense majorité des jeunes. Ces centaines, voire ces milliers de milliards auraient mieux servi dans des investissements créateurs de vrais emplois. Aucune stratégie, aucune perspective : juste un saupoudrage – en urgence — pour que le feu qui dévore ces Bouazizi en puissance s’éteigne. Mais il peut se rallumer à tout moment. C’est ça la génération Bouteflika…
maamarfarah20@yahoo.fr
«C’est tant que le vieux seau est encore là qu’il faut en fabriquer un neuf.»
Proverbe targui

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/08/22/article.php?sid=138182&cid=2

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...