RSS

Nia ramadania par El-Guellil

22 août 2012

El-Guellil

La bonté de certains de nous autres moumnine, en période de jeûne, est d’une force…. Vaste sujet. Ya Dini. Les sujets étant tellement différents des uns des autres. Ils ont jeûné trente jours. Bravant chaleur, soif et faim. Trente jours, ils ont jeuné. Prière et piété. Et tout ce qui va avec. Accoutrement et sagesse de circonstance. Allah yakbel siamna et siamkoum. « Nul doute ce sera dimanche, el Aïd ». Un mois qui est passé en un clin d’œil. Mon œil. On se réveille tôt. Prière de l’Aïd, tout de blanc habillé. Embraboussades Pardons. Maghfira. Puisse Dieu nous pardonner. Puisse Dieu leur pardonner. Autant de demandes de pardons. Sûr qu’il s’est tramé des choses pas très bien, pendant le mois. Fin de séquence. On se met en civil et on rencontre l’autre vile. On ouvre sa boutique. Le temps de la pénurie est là. On écoule ce qui nous reste d’hier mais on ne solde surtout pas. Le client ne coûte pas soldi. Et le petit pain qui était à 8 dinars grimpe à 50 dinars. Mon Dieu, on s’adore nous autres. Les fruits mettent les prix dans leurs salades. Trop sucré. Faut bien qu’on se sucre. Sinon comment faire des économies. Beaucoup d’économies pour organiser la prochaine Omra. Là on demandera aussi Pardon. Ils demanderont aussi Pardons. Nous demanderons aussi pardons. Ça pardon tous les sens. L’essence à la pompe, c’est pareil. Après la queleuleu derrière la chamilla, c’est la chaîne pour le carburant. Faut bien que cela roule. Un mois qu’on a été roulé. Q’on a roulé les bricks, les boureks comme des bourriques, pour que le tout finisse là où finissent les plus grands chefs d’œuvre de la cuisine. Les toilettes. Vive l’absurde ! Yal moumnine ! Même nos gosses n’ont pas été épargnés. Vous les avez plumés. Du jouet chinois aux chinoiseries qui se jouent de leur innocence. Leur argent de poche dérobé, aïdkoum mabrouk. Vous nous avez fait la fête. Puisse Dieu leur pardonner. Puisse Dieu nous pardonner. Nous on s’en ira , Ramadan reviendra. Plus chaud seront vos prix. Des prix d’enfer.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...