RSS

Hommage à l’ANP et aux autres corps qui ont défendu la démocratie

22 août 2012

Non classé

Contribution : 

Ce qui se cogite depuis quelque temps par la justice suisse nous interpelle considérablement. A travers ça, ils veulent juger l’Etat algérien et non l’ex-ministre de la Défense, ce dernier étant une personne morale qui a défendu un Etat en péril conformément aux lois de son pays. Les causes de la tragédie vécue par les Algériens durant la décennie noire sont bien connues. 
D’ailleurs, la violence a commencé bien avant 1991. Elle a commencé dans les années 1985, dans les maquis de Chréa, dans le massif blidéen, où certains leaders islamistes ont pris les armes contre l’Etat dit «impi», et contre son peuple. S’il y a eu arrêt du processus électoral, c’est parce qu’il y avait recrudescence d’une violence organisée et nourrie par les islamistes qui se croyaient vainqueurs après le premier tour des élections législatives. Ce n’est pas le contraire qui s’est produit. La «clémence», la «magnanimité» (élargissement de ceux qui ont pris les armes en 1985) de certains cercles du pouvoir, I’opportunisme et la compromission d’autres font que les islamistes sont revenus à la charge après l’ouverture du champ politique en 1989. Grisés par leur victoire aux élections locales, ils se sont jurés d’en finir avec toute l’intelligentsia, ceux qui ne réfléchissent pas comme eux et tous ceux qui pourront faire barrage à leur projet médiéval et rétrograde. Les révélations de Nezzar sur la chaîne T/ Ennahar sont là pour le prouver, confirmer ce qui est connu en cette période sombre et révéler les compromissions de certains cercles du pouvoir qui, comme dit l’adage populaire : «lls bouffent avec les loups et pleurent avec le berger.» Ce qui est intéressant avec ce haut responsable, c’est qu’il assume tout ce qui a été fait et il continue à défendre ses principes et la République avec énergie. Il est cohérent avec lui-même, ce qui est un comportement digne d’un officier. Ceux qui se sont compromis avec l’ex-FIS continuent à le faire aujourd’hui en instrumentalisant la justice de certains pays pour qui l’indépendance de l’Algérie est restée en travers de la gorge. On ne peut pas accepter ces ingérences et on défend mordicus ce principe de non-ingérence dans les affaires de notre pays comme nous ne dédouanons pas le pouvoir qui a légalisé le FIS et ceux qui ont été en intelligence avec les dirigeants de ce parti pour instaurer une théocratie. Les partisans de Sant’Egidio sont toujours là, ils guettent la situation pour arriver au pouvoir qu’ils n’ont d’ailleurs jamais quitté pour appliquer la Loi légitime inscrite dans le contrat de Rome dont la version écrite en français n’a jamais été signée par le représentant du FIS à cette réunion. Les islamistes présents à Sant’ Egidio n’ont signé que la version écrite en arabe car elle parle de Loi légitime qui, à leur yeux, n’est autre que la «charia». Pour juguler cette situation de violence et de terrorisme, il y avait heureusement des hommes et des femmes fédérés pour sauver l’Algérie derrière l’armée et les autres services de sécurité qui ont payé leur tribut pour éradiquer ce fléau intégriste car comme dirait l’autre : la patrie était en danger. Hommage à l’ANP et aux autres corps qui ont défendu la démocratie qui a pointé du nez mais qui ne s’est pas installée chez nous. Pour savoir la vérité sur les auteurs des massacres et de la terreur, il faudrait peut-être déterrer les journalistes, les enseignants, les cadres de renom et les autres martyrs du devoir assassinés pour leur demander de nous renseigner sur l’identité de leurs bourreaux et les causes de leurs assassinats. A coup sûr, ils diront unanimement que les forces du mal sont dans les trois lettres de l’ex-FIS et ceux qui leur ont fait allégeance.
A. Zerrouki

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/08/22/article.php?sid=138162&cid=41

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...