RSS

Ordonnance par El-Guellil

18 août 2012

El-Guellil

Il fait chaud en ce début de fin de commencement. Le thermo tient bien la chaleur. Non pas celle du café. C’est du thermomètre qu’il s’agit. Ça chauffe de partout. Il y a d’abord les «smayème» qui font grimper la température et les tempéraments. Les nerfs sont à fleur de peau, il y a de quoi. Fin du mois de jeûne, derniers «slikh». Le Ramadhan est la preuve que les commerçants, petits et grands, n’ont pas besoin d’assemblée générale extraordinaire pour se mettre d’accord sur le minimum. Ce minimum qui consiste à augmenter au maximum les prix. On ne donne pas cher de notre peau. Pauvres de nous. La mercuriale se met en folie. Concevoir un menu décent n’est pas une simple hrira. C’est quand même curieux que nos ménagères ne soient pas sélectionnées pour les jeux Olympiques. Avec toute la gymnastique qu’elles font l’année durant et les «mets d’ail» qu’elles arrivent à concocter avec rien, les podiums seraient assurés et des médailles…, en bronze elles les ont déjà. L’argent c’est ce qui manque le plus…, l’or elles le mettent au clou pour passer Ramadhan salamette…

Ouach mène salamette, bientôt fi bladna, pour manger décemment, il nous faudra une prise en charge. Transiter par un médecin. Payer pour avoir une ordonnance, remplir une feuille de maladie et s’adresser chez le commerçant-pharmacien qui, selon la prescription, vous fournira votre dose. C’est selon vos carences. Soit de la batata, un peu de riz, une baguette et… roule. Si vous voulez des fruits ou de la viande, c’est un spécialiste qu’il faut consulter. Ainsi, chacun de nous aura sa bouffe qui, sans le rendre bouffou, le maintiendra en vie jusqu’aux prochaines élections.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...