RSS

Fetwas satellitaires par Farouk Zahi

9 août 2012

Farouk Zahi

«À leur grande tolérance, les Arabes d’Espagne joignaient des mœurs très chevaleresques. Ces lois de la chevalerie : respecter les faibles,

être généreux envers les vaincus, tenir religieusement sa parole, etc., que les nations chrétiennes adoptèrent plus tard, et qui finirent par exercer sur les âmes une action plus puissante que celles de la religion même, furent introduites par eux en Europe.» (La civilisation des Arabes -Gustave le Bon) 

Le web, ce monde insolite et merveilleux à la fois est, cependant, cette galaxie de voies devenues impénétrables par leur étrangéité. Faut-il pousser le surfing jusqu’à l’absurde ou faut-il par contre se limiter aux seuls domaines de l’entendement jusque là bien compris. Par ces longues et chaudes nuits ramadanesques enclines au fait religieux, un ami a posté un courriel par lequel il envoie à son entourage une liste de fetwas qui auraient été émises par de grands noms de l’exégèse et qui font autorité en la matière, tels que les chououykh Zendani et Kardhaoui. Sous toute réserve que ces sentences soient bien de leurs auteurs présumés, nous les livrons telles qu’interprétées et traduites textuellement.

«L’occasion m’a été donnée de voyager par avion au dessus de pays non croyants où l’on boit du vin et l’on pratique la luxure. Dans ce cas précis dois-je observer une quelconque pénitence ?». Telle a – été la question d’un jeune musulman.

Cheikh Zendani : «Tu n’auras qu’à demander au commandant de bord de survoler les pays musulmans, chose qu’il peut faire aisément au regard des minarets élancés. Le survol sera halal»

«Je suis secrétaire et je me retrouve, parfois, seule dans le bureau avec mon directeur. Quel est l’avis religieux ? Est-ce que je suis dans le tord ? Et comment notre isolement peut-il être licite religieusement ?».

Réponse du cheikh El Abikane : « Vous devez…donnez le sein à trois reprises à votre supérieur hiérarchique en présence de votre conjoint, pour que votre relation devienne filiale et votre isolement licite…»

«Je suis musulman, est ce qu’il m’est permis de nager dans une piscine où des femmes en maillot se sont baignées ?»

La réponse de cheikh Mouhsein El Yaoudji fut la suivante : «Si tu es sûr, mon fils, que l’eau de la baignade est courante, il n’y aucun empêchement pour que tu t’y baigne ; sinon, elle n’est point halal.».

Cet autre étudiant musulman sollicite l’avis religieux sur la chute d’un cahier de cours qu’il s’est fait prêter chez son camarade chrétien sur son tapis de prière est-elle punit par le char’a ?

Cheikh El Ghamidi part de cette sentence : «il n’y aucun ithm (pêcher) si le cahier est tombé sur le coté gauche du tapis. S’il est tombé par contre sur le milieu ou sur le coté droit, il faudrait laver l’étoffe à 7 reprises sauf s’il est de fabrication chinoise ; dans ce cas, il faut le laver 10 fois de suite. Maintenant s’il a été manufacturé par des mains féminines qui ne portaient pas de gants, son incinération est obligatoire».

«Je connais une personne qui vit en Norvège qui parle du «soleil de minuit» et qui dit que cet astre ne se couche pas en été et n’apparait pas en hiver, quel est l’avis religieux sur les dires de ce fou ?»

Cheikh El Barak : «Il faut être prudent vis-à-vis de ces ignorants ! Comment peut-on croire que le soleil apparaisse à minuit et qu’il disparaisse en hiver. Pour aller où ? A moins qu’il aille sur une autre planète pour illuminer ses habitants.»

«Une vieille personne affirme que la femme qui s’installe en face du téléviseur, est vue par l’animateur dans sa tenue d’intérieur. Est ce qu’il y a un moyen d’éviter l’isolement de la femme avec l’animateur ?»

Cheikh Fellah El Harbi : «Il faudrait que cette femme se «couvre» bien et qu’elle se mette dans un angle de 45 degrés pour que l’animateur ou toute autre personne du sexe masculin, ne l’aperçoive pas. Le mieux serait d’acquérir des téléviseurs dépourvus de l’image pour éviter la mécréance.»

Un autre jeune musulman pose une question des plus saugrenues :

«Quel est l’arrêt religieux sur la prise de thé dans des verres portants des dessins ?». La réponse de la même veine de cheikh Nabahani est la suivante: «Il ne faut boire des ces verres que le thé vert. Car celui-ci détruit l’âme des caricatures. Ces verres mis dans le lave- vaisselle peuvent nuire à l’ensemble de la maisonnée».

«Mon jeune frère a rejoint la faculté des sciences. Il dit que la Terre est la plus petite planète dans l’univers issu du «Big bang» et qu’elle tourne sur elle-même et autour du soleil, que devons nous faire pour qu’il arrête de parler ainsi ?».

Cheikh Ibn El Baz : «Il est impératif de lui faire quitter cette faculté, pour celle de la «Charia» avant qu’il ne s’enfonce davantage dans ces contes hallucinatoires. Il faut savoir que la terre est le centre du monde et qu’elle est portée par la corne d’un buffle et qu’elle change de cornes chaque fois que les démons éternuent.»

«Existe-il des «djinn» qui manipulent l’ordinateur et disposent de sites web avec des pseudos ?».

Cheik El Ahmad : «Effectivement, il y a des esprits que manipulent bien le «computer». J’ai entendu dire qui «Satan» a programmé le «plan quinquennal gouvernemental» et qu’il serait à l’aise dans le «Mac Intoch». Il faut toujours vérifier son courrier électronique pour savoir s’il s’agit d’un être humain ou d’un «djinn».

Que peut-on déduire de ces positions dites religieuses mais, néanmoins à connotation médiévale ? Les grands penseurs de l’Islam dans la lignée d’Ibn Rochd, pourtant médiévaux ne seraient-ils pas affublés de mécréance ou d’apostasie par les prédicateurs actuels au vu de ces avis tranchés. On en est, malheureusement, pas loin. Ces messages religieux et qui tous, utilisent des supports médiatiques réalisés par les «suppôts du diable», sont-ils halal ? L’avion construit par des mains «non gantées», est-il un objet de déplacement licite pour les musulmans qui l’utilisent pour vaquer à leurs occupations ? Le voyage vers les lieux Saints de l’Islam, est-il licite quand tout l’équipage est constitué de non musulmans ? Faut-il pour que la sérénité du monde musulman soit pleine et licite, s’ostraciser et vivre dans un monde parallèle à celui du reste de l’humanité ?

La place nationale n’est pas exempte, quant à elle, d’excentricité oratoire. Notre Chems Eddine national qui occupe le devant de la scène religieuse d’une nouvelle chaine satellitaire, fait dans la surenchère de l’exaspération des rancœurs, ce qui plait, d’ailleurs beaucoup, à une multitude de téléspectateurs. Un de ceux-ci et qui voulait une description de l’enfer, s’entendit dire : «Pourquoi veux-tu que je te parle de la «Géhenne», puisque tu y habites déjà

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...