RSS

1.500 mètres pour donner sens à 02 millions de Km² par Kamel Daoud

9 août 2012

Non classé

1.500 mètres pour donner sens à 02 millions de Km² par Kamel Daoud Taoufik-Makhloufi-7-300x207
Avant-hier, un algérien a gagné une médaille d’or aux JO de Londres. On était heureux. Pour un. C’était une joie et elles sont tellement rares que chacun a mis sur le dos de Makhloufi ce qu’il transportait sur son dos en naissant. Les uns l’honneur. «L’honneur est sauf ». Oui, mais le reste ? Les autres, de la sincérité : Makhloufi nous rappelle l’époque, où le pays courrait vite, arrivait en premier, agitait son drapeau et surmontait ses épreuves et ses concurrents. 

D’autres ont grimpé sur le dos de Makhloufi pour insulter : voyez, vous les détracteurs de l’Algérie glorieuse, ce qu’un algérien peut faire ! Oui. « Sauf qu’on est un peuple trop émotif » a conclu un internaute : on déteste Kadhafi, mais son lynchage en a fait un martyr chez certains. On oublie tout ce que l’on dit et juge durant dix ans, par quelques secondes d’émotion et un gramme de raison pure kantienne. Emotifs justement au point d’oublier : Makhloufi est un héros, mais il ne doit pas faire oublier, qu’il est le seul sur 32 athlètes envoyés là-bas et que le sport algérien se porte mal et que l’esprit de conquête est une feuille morte et le désir de vaincre n’est plus que chez les harragas face à la vague haute. C’est ainsi : il suffit de rien, pour oublier le tout même si on se retrouve avec ce rien, juste après.

Sur le dos de Makhloufi, on va donc bâtir des mosquées, des minarets d’insultes ou de dénis, des illusions et des satisfecit et des vanités. On va aussi se cacher derrière son dos et le pousser le premier à endosser tous nos prénoms possibles. On l’a fait, il y a deux ans avec l’épopée Saadane : le vieil homme et l’amer qui a bien expliqué, longuement, qu’il ne faut pas se faire des illusions et que le foot est à rebâtir en Algérie, de l’œuf et jusqu’au stade, mais personne ne voulait écouter : le régime y a trouvé un lapin d’illusionniste et le peuple un mouton gras pour faire oublier les années maigres. Et donc, on est allé au mondial et on vaincu les anglais avec un zéro à zéro, plus grand paradoxe mathématique de la décennie. Makhloufi a donc couru, avec brio et élégance et il a gagné malgré les bourdes de ses encadreurs. Il a décroché l’or qui brille et tout le monde va vouloir lui arracher sa médaille et en faire son butin, sa preuve, sa contre-épreuve, son insulte, sa haine de soi ou de l’autre, son déni ou son affirmation que l’Algérie est ronde comme une planète à part, son cheval ou sa feuille de vigne. Presque pour faire oublier qu’il faut courir. Tous et pas uniquement Makhloufi et que si chacun se battait contre le vent comme ce bonhomme, on aurait fait plus que quelques mètres de 1962 à avant-hier.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...