RSS

PEINTURE SOCIALE / ‘ Quand je ne peins pas j’écris ’ Le beauf de la chronique des réunions du ramadhan –

8 août 2012

Farid Talbi

Le beauf’, celui-là qui a étudié  devenant  paradoxalement enseignant en vue d’émerger de la misère sociale  pour retomber  fatalement de plus belle , par addiction,  dans la misère mentale, le beauf’ du village pentu avait cette sale habitude de profiter des salamalecs de circonstance  ou cérémonies  de famille, pour afficher, à la ronde,  une prétendue supériorité  humaine  sur les autres.  Par  ‘’les autres’’ entendre les proches ou non  qui pourraient, eux sensiblement ménagés du  mauvais sort, avoir été témoins de l’état  bien pitoyable de la situation familiale du beauf’, avant   sa sortie exceptionnelle du naufrage. Pour le beauf’, mariages, fiançailles, rencontres  inopinées, tout était  bon à prendre pour  démontrer  de façon ostentatoire, offensante et de mauvais goût, sa réussite personnelle. Désaxé, balourd le pauvre type ! 
Donc, le beauf’ celui là qui avait  étudié pour gratter  une reconnaissance sociale comme d’un statut méritoire  particulier, adore surtout  humilier   ses hôtes  mis à portée de main, ou plus tôt de  griffes à l’occasion. C’est sa manière à lui de domination  et de jouissance   de  la vie à vivre avec les autres. Il te proposera à un invité  le gîte passager d’une soirée, mais lui offrira une paillasse dans le réduit d’un placard aveugle  pour y passer la nuit. Selon lui  ‘’ la chambre d’amis’’. Pour ajouter à la méchanceté. Faut comprendre que le bled du beauf’ n’offre rien d’autre comme occupation que la médisance, la manipulation, l’arnaque d’autrui pour subsister au dessus de son ’ordinaire contemplatif  d’une indigence pitoyable. Et depuis le temps,  sport de prédilection, on est parvenu à pratiquer dans l’excellence le coup fourré, sans vergogne. Mais encore, tout ce monde  au rebut s’est reconstruit autour de mythes, divagations avantageuses, racontars abracadabrantesques.
Bien que partout ailleurs une telle misère  si profondément ancrée , constituerait  inexorablement  une mère de tous les vices , ici tout les villageois se sont  entendus pour affirmer en chœur que,  la simple négation de l’évidence suffisait à  affirmer  son inexistence et , à la suite celles  de nos vices rédhibitoires . Il y allait, il y va de la bonne réputation du village pentu en équilibre précaire   au – dessus de la vallée  de l’Oued  Tari ! . Incroyable exploit collectif que  ce numéro mensonger  d’un ensemble  d’illusionnistes solidaires, pourtant ennemis intimes et cruels  les uns des autres dans le cadre le plus lointain de la  vie ancestrale, et plus proche de voisinage    !
Réussir  sa vie par les études, dans le cas du beauf’, est un drame humain patent  lié à  un constat plus grave, global,   un échec  de société.  
Transmis à  sa majesté ‘’Société’’ et consorts ,  sans  A.R au cas où….
Voilà  le pourquoi du comment, la généalogie et la famille du beauf’  comme celles de tous ses co- villageois, est toujours  colorisée et surréaliste  .
Hilarant  le  tableau   ! 
A suivre …..  
Farid Talbi

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...