RSS

LES MARTYRS DE LA REVOLUTION ALGERIENNE : Ahmed Zahana

3 août 2012

Ahmed Zabana

Les héros sont souvent des gens simples. Ni mythes ni légendes. Avant tout, des hommes et des femmes. Zighoud Youcef, Larbi Benmhidi, Benboulaid , Benyahia Belkacem,Amirouche,Didouche ,Hassiba Benbouali, et plusieurs d’autres sont des principaux dirigeants de la guerre d’indépendance

LES MARTYRS DE LA REVOLUTION ALGERIENNE : Ahmed Zahana
Le martyr Ahmed Zahana, appelé durant la Révolution Ahmed Zabana naquit en 1926 à El Kasd, Zahana actuellement. De là, il déménagea avec sa famille à Oran dans le quartier d’El Hamri.Son décès

Le martyr fut transporté à l’hôpital militaire d’Oran et de là, transféré en prison. Le 21 Avril 1955, il fut présenté au tribunal militaire d’Oran qui le condamna à mort. Le 3 mai 1955, le martyr fut conduit à la prison de Barberousse et présenté une deuxième fois au tribunal qui confirma le précédent jugement prononcé par le tribunal d’Oran. De la prison de Barberousse, il fut transféré à la prison de Serkadji. Le 19 juin 1956, à quatre heures du matin, le martyr fut conduit de sa cellule vers la guillotine, alors qu’il répétait à voix haute: « Je suis très heureux d’être le premier algérien à monter sur l’échafaud. Avec nous ou sans nous, l’Algérie vivra libre et indépendante » . Ensuite, il chargea son avocat de transmettre une lettre à sa mère. Cette opération eut un large écho aux plans aussi bien interne qu’externe. Ainsi, au plan externe, les journaux firent paraître la photo du martyr en première page accompagnée de commentaires abondants sur sa vie.Au plan interne, le jour suivant sa mort, soit le 20.06.1956, un groupe de moudjahidine de la région Ouest exécuta des opérations commando audacieuses qui se soldèrent par la mort de quarante sept mercenaires et l’exécution de deux prisonniers français.

Lettre du Martyr Zabana

Mes chers parents, ma chère mère Je vous écris sans savoir si cette lettre sera la dernière et cela, Dieu seul le sait . Si je subis un malheur quelqu’il soit, ne désespérez pas de la miséricorde de Dieu, car la mort pour la cause de Dieu est une vie qui n’a pas de fin et la mort pour la patrie n’est qu’un devoir. Vous avez accompli votre devoir puisque vous avez sacrifié l’être le plus cher pour vous. Ne me pleurez pas et soyez fiers de moi. Enfin, recevez les salutations d’un fils et d’un frère qui vous a toujours aimés et que vous avez toujours aimé. Ce sont peut-être là les plus belles salutations que vous recevrez de ma part, à toi ma mère et à toi mon père ainsi qu’ à Nora, El Houari, Halima, El Habib , Fatma, Kheira , Salah et Dinya et à toi mon cher frère Abdelkader ainsi qu’à tous ceux qui partageront votre peine. Allah est Le Plus-Grand et Il est Seul à être Equitable.Votre fils et frère qui vous aime de tout son cœur ..H’mida

la rédaction
Vendredi 26 Août 2011
Arrêt Sur Mémoire

 

Source :
http://www.reflexiondz.net

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...