RSS

Cinquantenaire de l’indépendance : hommage au moudjahid Omar Boudi

24 juillet 2012

Guerre d-ALGERIE

le 21.07.12 | 10h00

Parmi les jeunes qui s’intéressent à l’histoire de leur pays, Boudi, un jeune algérien de 23 ans, étudiant à l’Ecole nationale supérieure de journalisme (ENSJ), a pris l’initiative de rendre hommage à son grand-père Omar Boudi Ben Slimane, (1916-1982), ancien moudjahid, originaire de la commune Berriane dans la wilaya de Ghardaïa, à l’occasion de la célébration du cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie.

«Vu que j’ai entendu plusieurs versions sur le rôle joué par mon grand-père pendant et après  la guerre de Libération et dans le but de clarifier les choses, je me suis lancé, avec l’aide de mes parents, à la recherche de tous les documents et photos le concernant, il y a de ça trois ans», a déclaré Omar Boudi.L’événement s’est déroulé pendant les deux journées du 5 et 6 juillet 2012,  dans la maison familiale, celle où demeurait le défunt. Un jour avant, soit le 4 juillet, quelque 1 000  exemplaires du livre comportant des documents sur le défunt ont été distribués gratuitement aux familles de la commune.

Le projet consistait en une exposition de près de 400 photos, puis la visite d’une pièce de la maison transformée, pour la circonstance, en sorte de cachettes pour les moudjahidines afin de restituer l’environnement de l’époque. Il y a eu, également, une projection par data show d’un documentaire de 70 mn que le petit-fils, Omar Boudi, avec l’aide de son frère et de son cousin, ont réalisé.
Le documentaire retrace la vie du défunt Omar Boudi depuis par son parcours scolaire (école coranique El Fath et institut Hayat de Guerrara), jusqu’à la période révolutionnaire où figure un discours prononcé par le défunt le 5 juillet 1962. Puis les principales réalisations de Omar Boudi, notamment la découverte du premier puits de pétrole, l’organisation des mariages collectifs, car c’est lui qui a été à l’origine de l’idée d’organiser des mariages collectifs pour inciter les jeunes au mariage. Le premier mariage a eu lieu le 19 juillet 1962 et 20 ans après, soit en 1982, cette bonne initiative a été relancée et dure jusqu’a présent, deux fois par an, au printemps et en été. Le défunt a également été à la tête de la construction de plusieurs mosquées.

Amel Amziane

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Cinquantenaire de l’indépendance : hommage au moudjahid Omar Boudi”

  1. mode news blog Dit :

    Bonjour jeter un oeil à ma façon trop site perso. J’espère que nous avons façon awesome stuff trop.

    Hello take a look at my personal website way too. I’m hoping we’ve awesome stuff way too.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...