RSS

Cycle par El-Guellil

30 juin 2012

El-Guellil

Côté gauche, côté droit, sur le dos, zig tguelleb, se retourner encore et encore… sur le côté, le dos, le ventre… la nuque raide avec pour seul repère la veille rouge de la télé… Je suis épuisé mais, impossible de fermer l’œil… surtout ne pas penser à cette fameuse phrase «fermes les yeux et essaies de dormir», ça ne ferait qu’empirer les choses… surexcitation, sueur, angoisse, sur tout, sur rien… grosse réflexion philosophique, bilan à mi-chemin… à 38° … qu’ai-je fait de ma vie pour le moment ? Est-elle en phase avec mes rêves de gosse ? Oui, elle est en phase, totalement ! Puisque des rêves d’enfants j’en ai jamais eu.

Il paraît que lorsqu’on est drari, normalement, on veut devenir pilote issog tayara, tbib parce tes parents étaient souvent malades, mais nous, notre seul rêve d’enfant c’est devenir adulte. Est-ce un rêve ça ? Ceux d’aujourd’hui, les gamins rêvent tous d’être footballeurs. Courir derrière un ballon. Gagner le maximum de fric avec ses jambes.

Je jette un coup d’œil à la montre, encore deux petites heures et il sera déjà temps de se lever. Surtout ne pas allumer la télé, erreur fatale, je risque de tomber sur un reportage intéressant à cette heure tardive, voir pire une émission culturelle, vous imaginez? …  Allez tnaffess, respires… relax, je tente de me détendre. Je tente la technique du comptage de moutons…un… deux… trois…quatre…mille… 100.000, c’est le prix du kilo sur l’étal du boucher. J’arrête, je charge mon fusil à pompe mental et j’abats le troupeau d’une pensée assassine.

Côté gauche, côté droit, sur le dos, zig tguelleb, se retourner encore et encore, c’est lorsque les oiseaux commencent à chanter que la pression devient plus forte… Un oiseau qui chante c’est beau. Un oiseau qui chante lorsque vous n’avez pas dormi de la nuit, c’est aussi beau qu’une émission de « el ardh ouel fellah » qu’on nous diffusait, à une heure de grande écoute, en période de révolution agraire. Ça sous-entend que le réveil ne va pas tarder à sonner, qu’il va falloir lutter pendant des heures jusqu’au retour dans ce même lit.    Pour la même insomnie.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Cycle par El-Guellil”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Mauvais rêve
    par El-Guellil

    Ya latif, ya latif, réveil brusque. Je ne sais plus où je suis. Je transpire. Pire, je sue, moi qui ne sais rien. Est-ce un cauchemar ? Non c’est bla chek une mauvaise lecture due à mes fréquentations de quelques livres interdits de publication par le budget du ministère de la fête, des maoussim et des villes capitales de la culture de la dépense sans compter. J’ai rêvé que les députés vont voir leur salaire doublés, dès la rentrée sociale, c’est-à-dire le début de leurs prochaines vacances.

    Tout ça pace que toute une partition de lois va leur être présentée, pour orchestrer la mouatinoune et le mouatinate qui ont répondu, doigts trempés dans l’encre indélébile, au dernier souffrage. Le pays étant en crise, mais à l’aise pour passer quelques sous et dessous au FMI, la loubia yabsa, les lentilles et les pois-chiches ne seront plus vendus au kilo, mais à l’unité. Ça nous apprendra, au lieu de produire de la richesse, de ne produire que du fric. La batata, verra son statut revalorisé. Par pièce, elle sera emballée et présentée dans un packaging dernier design, comme le kiwi. Qui dit non ? Ne sera vendue en kiosques que la cigarette halal, comme le kif. Et les autres mokhaddirates gérés par l’amicale verte. Notre serdina sera exportée, pour être réimportée par les requins, sous le label « Filet de sardine Saladin » prête à l’emploisonnement..

    D’autres lois seront proposées afin de nous autoriser à construire sur tous les trottoirs, les espaces verts, les terrasses d’immeubles, sur les plages où se déversent les égouts, des ensembles hôteliers. Les cours d’écoles, ne servant à rien, seront elles aussi, autorisées à recevoir des kiosques et autres commerces de pétards, de colles à sniffer. Le titre d’ancien moujahid deviendra héréditaire. Celui d’ancien mouchahide sera attribué à tous les aveugles. Comme les associations de bienfaiteurs, les associations de malfaiteurs seront agréées, subventionnées, sauf qu’elles seront obligées de présenter un bilan sous la tutelle d’un commissaire au comptes, désigné. Mzia je me suis réveillé à temps… quel cauchemar… à peine si j’ai pas rêvé que les retraités, les handicapés, les orphelins et les veuves seront autorisés à remplacer kèbch el aïd. Ya latif, ya latif… Vite, vite un verre de lbène blanc de blanc… non je ne plongerai plus dans des lectures interdites par le ministère.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...